Grenoble coule à pic

  • A
  • A
Grenoble coule à pic
@ Maxppp
Partagez sur :

LIGUE 2 - Battu par Le Mans (0-1), Grenoble est bon dernier de Ligue 2.

LIGUE 2 - Battu par Le Mans (0-1), Grenoble est bon dernier de Ligue 2. Les saisons passent et se ressemblent pour le GF 38. Lanterne rouge de Ligue 1 durant la quasi-totalité de la saison dernière, les hommes de Mécha Bazdarevic occupent déjà la dernière place de Ligue 2 après seulement cinq journées de cet exercice 2010-2011. Vainqueurs du Havre (1-0) pour leur retour dans l'antichambre de l'élite, les Isérois ont depuis enchaîné les défaites. Battus par Sedan (0-1), Angers (0-2) et Nîmes (0-1), ils ont de nouveau cédé au Stade des Alpes lundi face au Mans (0-1), en clôture de la 5e journée. Dans cette rencontre opposant deux clubs qui évoluaient encore dans l'élite la saison précédente, ce sont pourtant les Grenoblois qui se mettent les premiers en action. Le capitaine isérois Nicolas Dieuze décoche en effet une frappe puissante de 25 m, détournée en corner par le portier manceau Didier Ovono (12e). Malgré de bonnes intentions, les locaux ne sont pas à l'abri des contres sarthois. Sur une accélération de Joffrey Cuffaut sur le côté droit, Jackson Mendy est pris de vitesse et commet une faute dans la surface. Jonathan Béhé se charge de transformer le penalty en prenant Jody Viviani à contre-pied (0-1, 30e). Les Grenoblois tentent de réagir rapidement, mais Ovono est encore sur la trajectoire d'une belle frappe de Dieuze (33e). Le promu Evian toujours en tête Les Grenoblois ne parviendront pas à refaire leur retard se créant très peu d'occasions, si ce n'est sur des têtes de Hugo Cianci (38e) et Sandy Paillot (56e) qui ne font que frôler le cadre. Un cruel sentiment de déjà-vu pour les supporters du Stade des Alpes qui voient leur équipe s'enfoncer irrémédiablement. A l'inverse, les Manceaux font un bond de la 13e à la 7e place. Tout va bien en revanche pour Evian-Thonon, qui a retrouvé la tête du classement en s'imposant sur la pelouse de Châteauroux (1-0), grâce à un but inscrit en toute fin de match par Kévin Bérigaud (90e). Les hommes de Bernard Casoni dépassent ainsi les Tourangeaux, vainqueurs vendredi de Laval (0-2), grâce à une meilleure différence de buts. Battus pour la première fois de la saison, les Castelroussins restent quant à eux à la sixième place, avec quatre points de retard sur le leader.