Gregory pour oublier Batum

  • A
  • A
Gregory pour oublier Batum
Partagez sur :

Une semaine après le départ de Nicolas Batum, fin du lock-out en NBA oblige, Nancy a trouvé son remplaçant en la personne de Kenny Gregory. Ex-partenaire de "Batman" au Mans, l'ailier américain (33 ans, 1,97 m) devrait effectuer ses débuts contre le Fenerbahçe, mercredi soir, lors de la 8e journée de l'Euroligue. Avec l'objectif d'emmener le Sluc au Top 16.

Une semaine après le départ de Nicolas Batum, fin du lock-out en NBA oblige, Nancy a trouvé son remplaçant en la personne de Kenny Gregory. Ex-partenaire de "Batman" au Mans, l'ailier américain (33 ans, 1,97 m) devrait effectuer ses débuts contre le Fenerbahçe, mercredi soir, lors de la 8e journée de l'Euroligue. Avec l'objectif d'emmener le Sluc au Top 16. Il y avait urgence, et Nancy a décidé qu'il n'attendrait pas plus longtemps. A la recherche d'un nouvel ailier pour occuper le poste trois laissé vacant par Nicolas Batum, le Sluc espérait obtenir au plus vite la signature de Mickaël Gelabale, qui s'entraînait avec le groupe depuis plusieurs semaines. Cela aurait été trop simple. L'ancien Villeurbannais, qui "rêve de retourner en NBA", comme il l'a récemment confié dans L'Equipe, a déclaré qu'il se donnait "une quinzaine de jours" pour trouver une place aux Etats-Unis avant de considérer à nouveau l'offre nancéienne. Il sera trop tard. Agacé de s'être fait "balader", le président du club, Christian Fra, a finalement trouvé le joueur dont son entraîneur, Jean-Luc Monschau, avait le plus grand besoin: Kenny Gregory. S'il est réputé spectaculaire au même titre que Nicolas Batum, rentré à Portland pour préparer la saison NBA avec les Trail Blazers, l'ailier américain (33 ans, 1,97 m) n'a pas la même énergie, vu son âge. Mais son expérience en Euroligue pourrait être pour le Sluc un gros avantage alors qu'il lui reste trois matches à disputer au tour principal, contre le Fenerbahçe mercredi soir à Gentilly, à Vitoria puis face à l'Olympiakos. Fra: "Il ne faut pas espérer qu'il soit aussi bon que Batum" Le départ de "Batman" a laissé un vide qui s'était vu la semaine passée sur le parquet de Bilbao (75-97), mais cette défaite n'a pas altéré plus que ça les chances de Nancy d'accéder au Top 16. Avec trois victoires en sept rencontres, les Lorrains sont toujours en course et le renfort de Kenny Gregory arrive donc à point nommé. Encore faut-il qu'il soit qualifié à temps pour qu'il puisse figurer sur la feuille de match et effectuer ses débuts face au club stambouliote... Si c'est le cas, "on le fera jouer cinq minutes pour voir, et plus si affinités", envisage Jean-Luc Monschau dans les colonnes du Républicain Lorrain. Que faut-il attendre de lui ? Déjà qu'il prenne ses marques. Cela ne devrait pas lui prendre trop de temps car Kenny Gregory, ancien partenaire de Nicolas Batum au Mans entre 2005 et 2007, connaît bien le championnat de France et l'Euroligue. Passé également par Valence, l'Efes Pilsen et le PAOK Salonique, il portait la saison dernière le maillot de Ljubljana et tournait sur la scène européenne à 14 points et 6,1 rebonds de moyenne par match. "Quand on parle du remplaçant de Nicolas Batum, il ne faut pas espérer qu'il soit aussi bon !", prévient tout de même Christian Fra, conscient qu'à ce moment-là de la saison, le choix était restreint sur le marché des ailiers. Espérons pour le Sluc qu'il aura tiré le bon numéro.