Gravelines sourit à domicile

  • A
  • A
Gravelines sourit à domicile
@ Reuters
Partagez sur :

PRO A - Gravelines s'est imposé sur son parquet face à Vichy (72-61).

PRO A - Gravelines s'est imposé sur son parquet face à Vichy (72-61). Gravelines à domicile, c'est du costaud. Tombé seulement deux fois dans son antre depuis l'entame de la saison, contre Nancy et Le Mans, le BCM a confirmé vendredi soir cette quasi-imperméabilité à Sportica en dominant Vichy 72 à 61. Une victoire qui aurait pu être encore plus large, les hommes de Christian Monschau créant un écart suffisamment conséquent dans les deux premiers quart-temps pour mener 44-26 à la pause. Mais même privés de deux joueurs majeurs - Dounia Issa depuis quelques semaines et Zach Moss blessé face à Paris lors de la dernière journée -, les Vichyssois ont démontré qu'ils n'étaient pas totalement dépourvus de ressources. "Il ne manque pas grand-chose, constatait, au micro de Sport +, un David Melody finalement satisfait de la bonne réaction des siens après le repos. On doit continuer à travailler comme ça malgré les absences." Meilleur marqueur de la JAV avec 12 points, le All-Star tricolore a été épaulé par Flowers et Petway (10 points chacun), et surtout Reid (9 points et 6 passes) pour tenter l'incroyable retour. Mais l'écart créé par Cyril Akpomedah et ses coéquipiers étaient trop grand. Dès l'entame et dans le sillage du duo Bokolo-Edwards, les Gravelinois créaient un premier éclat (11-3, 6e), qu'ils maintenaient jusqu'au terme de ce premier quart (21-12). Un écart qui explosait alors sous l'impulsion d'Akpomedah (44-26, 20e), qui allait terminer meilleur marqueur de la rencontre avec 17 points dont un tir primé décisif dans le "money-time", pour définitivement repousser les assauts des visiteurs (64-53, 34e). Pas de quoi enflammer celui qui réalise l'une des meilleures saisons de sa carrière. "Je ne m'intéresse pas trop aux statistiques, je joue pour qu'on gagne les matches," commentait-il après la rencontre. Des statistiques qui confortent pourtant la place des Nordistes sur le podium et confirment qu'un match à Sportica ressemble à tout sauf à une promenade de santé pour les adversaires du BCM.