Gravelines passe à l'acte

  • A
  • A
Gravelines passe à l'acte
Partagez sur :

Battu à Chalon-sur-Saône le week-end dernier, Gravelines-Dunkerque a remporté son premier match de la saison contre Roanne (91-59), samedi soir, lors de la 2e journée de Pro A. Malgré un tout petit Nicolas Batum, Nancy a pris le meilleur sur Strasbourg (67-62). De son côté, Cholet a dominé Nanterre (90-82).

Battu à Chalon-sur-Saône le week-end dernier, Gravelines-Dunkerque a remporté son premier match de la saison contre Roanne (91-59), samedi soir, lors de la 2e journée de Pro A. Malgré un tout petit Nicolas Batum, Nancy a pris le meilleur sur Strasbourg (67-62). De son côté, Cholet a dominé Nanterre (90-82). Ce n'est pas le tout d'être candidat au titre. Encore faut-il le montrer. Auteur d'un gros recrutement à l'intersaison, et annoncé parmi les prétendants à une place à Bercy en juin prochain, Gravelines-Dunkerque avait connu une entame de championnat compliquée à Chalon-sur-Saône, le week-end dernier (73-77). Pour sa première sortie de la saison au Sportica, samedi soir, le BCM était donc attendu au tournant face à un autre sérieux client, Roanne. Il a fait mieux que répondre au rendez-vous en sonnant une Chorale sans voix dès le début de match (91-59). "On voulait bien faire devant notre public, a réagi Andrew Albicy sur Sport+. On avait besoin de cette victoire pour nous mettre en confiance." Le meneur de jeu gravelinois, arrivé cet été, a été l'un des principaux acteurs de cette rencontre avec 11 points et 8 rebonds. Mais il n'a pas été le seul. Car la force des Nordistes est d'avoir su bâtir un effectif garni qui, sur la durée d'un match, peut user son adversaire. "On a une très une bonne équipe, assez complète. On peut se permettre de faire pas mal de rotations", a d'ailleurs constaté l'ancien Parisien. Auteur de 17 points et 3 rebonds, Ludovic Vaty a été déterminant dans la peinture. Lui comme Rudy Jomby (13 points, 6 rebonds), Yannick Bokolo (11 points, 5 passes) ou encore Cyril Akpomedah (10 points, 5 rebonds) ont multiplié les bons choix en attaque, ce qui a permis aux hommes de Christian Monschau de se mettre à l'abri rapidement (33-12, 10e). Une démonstration que Roanne a vécue en spectateur, l'absence de son ailier américain John Holland, blessé, étant trop dure à combler. "Il nous a vraiment manqué beaucoup d'intensité ce soir et il aurait pu nous apporter à ce niveau-là", a d'ailleurs reconnu un Souleyman Diabaté très discret. Nancy enchaîne, Batum à la peine Une semaine après leur belle victoire face à l'Asvel, les joueurs de Jean-Denys Choulet ont donc pris une leçon, malgré les 12 points et 9 rebonds de Rick Jackson. Pour viser le "top 4", objectif annoncé dans nos colonnes par Thomas Larrouquis (7 points, 4 rebonds), la Chorale devra montrer autre chose le week-end prochain. Ce n'est pas forcément une bonne nouvelle pour Hyères-Toulon, qui se rendra à la Halle Vacheresse. Soumis à de sérieux problèmes financiers et pénalisé de trois points par la LNB cette semaine, le HTV a subi contre Dijon sa deuxième défaite (75-92), les 26 points et 9 rebonds de Rick Hughes n'ayant pas suffi. Pas l'idéal avant d'affronter Roanne... Dans les autres rencontres de la soirée, la logique a également été plutôt respectée, notamment à Cholet, où la bande d'Erman Kunter s'est imposée contre Nanterre (90-82). Un promu francilien qui, après avoir perdu au Mans et avant d'affronter Nancy, se frottait là à un deuxième poids lourd du championnat. Pour sa première à domicile, Nancy s'est aussi fait respecter face à Strasbourg (67-62). L'occasion pour Nicolas Batum de briller contre son sélectionneur en équipe de France, Vincent Collet, actuel coach de la SIG. Mais l'ailier tricolore, décisif devant Dijon le week-end précédent, s'est manqué en rendant une copie très brouillonne (7 points à 2/12 aux tirs, 6 rebonds, 2 passes pour 5 d'évaluation). Le résumé du match Gravelines Dunkerque-Roanne en images (vidéo LNB) Les réactions de Nicolas Batum et Vincent Collet après Nancy-Strasbourg (vidéo LNB)