Gravelines et Chalon s'accrochent

  • A
  • A
Gravelines et Chalon s'accrochent
Partagez sur :

Opposé à l'Asvel, dimanche, pour le choc de la 5e journée, Nancy sera décidément sous pression. Après Le Mans et le Paris-Levallois vendredi, le Sluc a vu Chalon et Gravelines-Dunkerque -vainqueurs de Strasbourg et Poitiers- lui passer devant samedi soir. Dans le même temps, Roanne s'est rassuré en dominant Le Havre (86-74).

Opposé à l'Asvel, dimanche, pour le choc de la 5e journée, Nancy sera décidément sous pression. Après Le Mans et le Paris-Levallois vendredi, le Sluc a vu Chalon et Gravelines-Dunkerque -vainqueurs de Strasbourg et Poitiers- lui passer devant samedi soir. Dans le même temps, Roanne s'est rassuré en dominant Le Havre (86-74). Ça bouchonne en tête de la Pro A ! Alors que Nancy ne jouera que dimanche sur le parquet de l'Asvel, et pourrait mettre tout le monde d'accord en cas de victoire, quatre formations se partagent le fauteuil de leader. Tous deux vainqueurs samedi soir, Gravelines-Dunkerque et Chalon-sur-Saône n'ont pas manqué l'occasion de rejoindre Le Mans et le Paris-Levallois, aux commandes depuis vendredi soir. La performance du jour est sans doute à mettre au crédit du BCM, qui a signé son quatrième succès consécutif en championnat. Si les Nordistes avaient pu compter sur un énorme Pape Sy (25 points) pour dominer Pau le week-end dernier, c'est cette fois Andrew Albicy qui est sorti de sa boîte à Poitiers (59-72). Fort d'un 5/9 derrière la ligne à trois points, l'ancien meneur de jeu du PL a terminé meilleur marqueur de la rencontre avec 25 points, tandis que la meilleure évaluation est à mettre au crédit de Ludovic Vaty (15 points, 6 rebonds). Dans le même temps, Chalon-sur-Saône est parvenu à se faire respecter dans sa salle contre Strasbourg (80-70). En tête durant toute la rencontre, l'Elan s'est comme souvent appuyé sur Blake Schilb (15 points, 8 rebonds), bien secondé par Ilian Evtimov (19 pts) et Malcolm Delaney (18 pts). Enfin, si Nanterre a décroché son deuxième succès consécutif contre Orléans (77-75), Roanne s'est bien relancé battant Le Havre (86-74) à la Halle Vacheresse. Après une période trouble, marquée par la mise à pied de Solo Diabaté, la blessure de Thomas Larrouquis et les arrivées de Karim Souchu et Mickaël Mokongo, les supporters de la Chorale ont sans doute craint le pire quand les Normands, bien que privés de Ian Mahinmi, ont pris le large en début de partie (14-34, 13e). Mais sous l'impulsion notamment de John Holland (22 points), de retour de blessure, les hommes de Jean-Denys Choulet ont rectifié le tir, pour finalement conserver leur invincibilité à domicile.