Gravelines-Dunkerque en leader

  • A
  • A
Gravelines-Dunkerque en leader
Partagez sur :

Grâce à son duo Bokolo-Woodside, auteur de 41 points à Strabourg (81-90), Gravelines-Dunkerque a pris la tête de la Pro A lors de la 8e journée. Les Nordistes devancent Roanne, vainqueur de Vichy (93-67), et Châlon-sur-Saône, qui a facilement disposé du CSP Limoges (81-60), les trois équipes comptant le même nombre de points. Le carton de la soirée revient pourtant à Hyères-Toulon, large tombeur de Paris-Levallois (101-70).

Grâce à son duo Bokolo-Woodside, auteur de 41 points à Strabourg (81-90), Gravelines-Dunkerque a pris la tête de la Pro A lors de la 8e journée. Les Nordistes devancent Roanne, vainqueur de Vichy (93-67), et Châlon-sur-Saône, qui a facilement disposé du CSP Limoges (81-60), les trois équipes comptant le même nombre de points. Le carton de la soirée revient pourtant à Hyères-Toulon, large tombeur de Paris-Levallois (101-70). Gravelines-Dunkerque tout en haut Gravelines-Dunkerque a pris les commandes de la Pro A ce samedi soir en s'imposant sur le parquet de Strasbourg (90-81). Avec Yannick Bokolo et Ben Woodside, auteurs à eux deux de 41 points, et Issa Dounia avec 14 points et 9 rebonds, les joueurs de Christian Monschau signent leur sixième victoire de la saison, prenant la tête devant Roanne et Châlon sur Saône. Pau-Orthez tombe encore Sur son parquet du Palais des Sports de Pau, l'Élan Béarnais s'est une nouvelle fois incliné ce samedi lors de la 8e journée de Pro A, perdant 97-75 face à Orléans. Les joueurs de Philippe Hervé ont été menés par un grand J.R Reynolds, auteur de 27 points, a 7/10 au tir et réussissant ses 9 lancers francs. Pau-Orthez concède ainsi sa cinquième défaite de la saison, la deuxième à domicile. Dans le même temps, Roanne s'est imposé face à Vichy (93-67), alors que Châlon-sur-Saône a battu Limoges (81-60). Hyères-Toulon, balade parisienne Hyères-Toulon a réalisé l'un des cartons de la 8e journée de Pro A en s'imposant aisément au Palais des sports de Levallois face au Paris-Levallois (101-70), se détachant au cours des deuxième et troisième quart-temps sous l'influence d'un Kévin Houston intenable. L'ex-Rouennais a ainsi marqué 24 points, y ajoutant 7 passes décisives.