Grange rêve de Schladming

  • A
  • A
Grange rêve de Schladming
Partagez sur :

Deux victoires, une confiance retrouvée et une faim de victoire intacte. Jean-Baptiste Grange a prouvé en s'imposant dimanche à Kitzbühel qu'il faut de nouveau compter sur lui pour la gagne. Une donnée qui le propulse au rang de favori ce mardi à Schladming pour un slalom nocturne très attendu. Le skieur de Valloire sait que la concurrence est rude mais après avoir tant lutté pour revenir au sommet, il ne va rien lâcher.

Deux victoires, une confiance retrouvée et une faim de victoire intacte. Jean-Baptiste Grange a prouvé en s'imposant dimanche à Kitzbühel qu'il faut de nouveau compter sur lui pour la gagne. Une donnée qui le propulse au rang de favori ce mardi à Schladming pour un slalom nocturne très attendu. Le skieur de Valloire sait que la concurrence est rude mais après avoir tant lutté pour revenir au sommet, il ne va rien lâcher. Un sourire éclatant ! Jean-Baptiste Grange a pleinement profité de sa victoire à Kitzbühel. Plus encore qu'à Levi en ouverture de la saison, le natif de Saint-Jean de Maurienne mesure l'ampleur du travail accompli depuis sa rupture des ligaments croisés du genou le 6 décembre 2009. Car après un retour en fanfare, il a dû cravacher pour confirmer, enchaînant les sorties (en slalom et en géant) ainsi qu'une blessure à l'épaule. Malgré un moral dans les chaussettes, il a pu s'appuyer sur des qualités intactes qui lui ont permis de remonter la pente avec un podium à Wengen et une victoire probante à "Kitz". Mais cette fois, pas de doute possible JB Grange est bien de retour. Une excellente nouvelle car il n'a pas encore dit son dernier mot pour le globe de la spécialité tandis que les Mondiaux de Garmisch-Partenkirchen se profilent à l'horizon. Ce retour au premier plan arrive à point nommé. Malgré tout, le skieur de Valloire ne compte pas tout casser à chaque sortie mais Schladming possède cet attrait particulier qui peut lui permettre de donner ce supplément d'âme nécessaire à tout exploit. "Ça reste le temple du slalom et c'est un objectif. J'ai envie de gagner là-bas au moins une fois dans ma carrière. C'est une piste qui me correspond sans doute un peu moins bien que Kitzbühel, mais il faut être bon dans toutes les conditions, sur toutes les neiges, sur tous les tracés", explique-t-il dans les colonnes de L'Equipe. Schladming, un objectif Il s'avère que Schladming, c'est un petit peu la chasse gardée des Autrichiens qui ont remporté cette course en nocturne les quatre dernières saisons par Benjamin Raich, Mario Matt puis Reinfried Herbst ces deux dernières saisons. Et ce n'est pas leur manque de réussite au coeur d'une saison dominée par Grange ou Kostelic qui risque de les condamner. "Le niveau est très dense et ne vous inquiétez pas: les Autrichiens seront là. On peut leur faire confiance, ils ne se laisseront pas faire. Ils nous ont trop fait ce coup-là ces derniers temps: ils ne sont pas très bons à Kitzbühel et ils nous mettent une raclée deux jours plus tard à Schladming", ajoute JB Grange. Les pas de velours, l'expérience et la maîtrise d'un champion de sa trempe représentent néanmoins le meilleur des arguments avant le slalom de Schladming. Le skieur de Valloire a encore soif de victoires. Et comme il a réussi pour la première fois de sa carrière à s'imposer sans avoir remporté la première manche d'un slalom, la concurrence peut logiquement s'inquiéter. Le boss est de retour. Au meilleur moment.