Grange repart en campagne

  • A
  • A
Grange repart en campagne
Partagez sur :

Pas de repos pour Grange! Tout récent champion du monde de slalom à Garmisch-Partenkirchen, le skieur français doit déjà repartir en compétition pour le combiné et slalom de ce weekend à Bansko en Bulgarie. Une étape de Coupe du monde pas négligeable pour le Mauriennais, qui part à la conquête du petit globe de cristal en slalom.

Pas de repos pour Grange! Tout récent champion du monde de slalom à Garmisch-Partenkirchen, le skieur français doit déjà repartir en compétition pour le combiné et slalom de ce weekend à Bansko en Bulgarie. Une étape de Coupe du monde pas négligeable pour le Mauriennais, qui part à la conquête du petit globe de cristal en slalom. C'est déjà reparti! A peine le temps de fêter son titre suprême dans son village de Valloire que Jean-Baptiste Grange doit déjà refaire ses valises. Direction la Bulgarie et la ville de Bansko pour une étape de Coupe du monde qui s'annonce décisive. Après avoir connu l'apothéose à Garmisch-Partenkirchen lors des championnats du monde, le skieur mauriennais doit désormais confirmer le premier titre mondial français depuis 1982 (Michel Vion sur le combiné). Un an seulement après sa blessure le privant des JO d'hiver de Vancouver, Grange agit comme une véritable locomotive. Lancé par sa prestigieuse série de trois victoires consécutives en slalom, vainqueur à Kitzbühel et Schladming en Coupe du monde et à Garmisch aux Mondiaux, le slalomeur de Valloire s'est relancé dans la course au petit globe de cristal de la discipline, en revenant à 96 points du leader, Ivica Kostelic, à trois slaloms de la fin de saison. Voie royale pour Kostelic Le Français et tous les skieurs débarquent en terre inconnue. Cette piste de Bansko accueille en effet pour la première fois une épreuve masculine. Jean-Baptiste Grange aura l'occasion ce samedi de retrouver le super-combiné, une première depuis sa rupture des ligaments croisés du genou. Mais le principal objectif du weekend sera le slalom de dimanche, qui pourrait bien relancer le Mauriennais pour un deuxième trophée dans cette discipline après celui de 2009. A condition bien sûr d'un faux pas de l'irrésistible leader du classement général, Ivica Kostelic. Le Croate a l'occasion en Bulgarie d'achever son formidable travail entrepris cet hiver, sept victoires depuis le début de la compétition, en consolidant encore plus son sacre. En l'absence de ses derniers rivaux, Didier Cuche, Aksel Lund Svindal et Silvan Zurbriggen, le skieur de l'Est a une voie royale ouverte en direction du gros globe de cristal. Seul le retour fulgurant de Jean-Baptiste Grange pourrait lui mettre des bâtons dans les roues, notamment dans la course au titre en slalom. A moins d'un mois des finales de Coupe du monde, qui se dérouleront à Lenzerheide, le nouveau champion du monde français doit combler les 96 points qui le séparent du globe de slalom. Le sprint final est lancé...