Grande première pour les Bleuets

  • A
  • A
Grande première pour les Bleuets
Partagez sur :

L'équipe de France s'est qualifiée ce samedi pour les demi-finales du Mondial des moins de 20 ans organisé en Italie. Les Bleuets, coachés par Philippe Sella, ont dominé l'Australie (31-25) au dernier match de poules. C'est la première fois que les Tricolores atteignent ce niveau de la compétition. Ils y affronteront l'Angleterre, tandis que l'autre affiche opposera la Nouvelle-Zélande à l'Australie.

L'équipe de France s'est qualifiée ce samedi pour les demi-finales du Mondial des moins de 20 ans organisé en Italie. Les Bleuets, coachés par Philippe Sella, ont dominé l'Australie (31-25) au dernier match de poules. C'est la première fois que les Tricolores atteignent ce niveau de la compétition. Ils y affronteront l'Angleterre, tandis que l'autre affiche opposera la Nouvelle-Zélande à l'Australie. Pour la première fois dans l'histoire de la compétition, l'équipe de France accède aux demi-finales du Mondial des moins de 20 ans organisé en Italie. Les Bleuets complètent un carré composé exclusivement de nations de l'hémisphère sud, la Nouvelle-Zélande, l'Afrique du Sud et l'Australie, qu'ils ont battue ce samedi à Trévise pour leur dernier match de poules décisif dans la qualification. En ballotage favorable avant cette rencontre, les joueurs de Philippe Sella avaient besoin d'une victoire pour assurer leur place en demi-finales, quel que soit le score des Anglais contre les Sud-Africains. Et ils sont allés la chercher en réalisant une performance de choix face à l'une des références mondiales dans cette catégorie d'âge. Pourtant, c'était loin d'être gagné d'avance. D'abord parce que les Wallabies ont écrasé leurs adversaires depuis le début de la compétition (54-7 contre les Tonga et 50-25 contre les Fidji). Et parce que les Français, même vainqueurs de ces deux nations, n'avaient pas offert les garanties nécessaires. L'entame de match des Bleuets allaient balayer ces doutes. Décomplexés, agressifs dans les rucks et très inspirés dans leurs mouvements offensifs, ils proposaient une première demi-heure exemplaire, marquée par trois essais, l'oeuvre du Toulousain Jean-Bernard Pujol, blessé sur l'action et obligé de céder sa place à l'Albigeois Geoffrey Palis, auteur du deuxième essai, imité ensuite par le Clermontois Jean-Marcellin Butin. Réalistes à défaut d'être flamboyants, les Australiens restaient dans le coup grâce à deux essais coup sur coup juste avant la pause pour rejoindre les vestiaires avec six points de retard (24-18). Emoussés, les hommes de Philippe Sella acceptaient tout de même le défi physique proposé par les Wallabies, avant de développer leur jeu rapide qui amenait le quatrième essai tricolore de la soirée inscrit par le Biarrot Jean-Pascal Barraque avant l'heure de jeu. Sous pression jusqu'à la fin du temps réglementaire, les Bleuets arrachaient finalement la victoire qu'ils avaient tant espérée (31-25). Place désormais aux demi-finales avec un match contre les frères ennemis anglais programmé mercredi prochain.