Grabsch dans son jardin

  • A
  • A
Grabsch dans son jardin
Partagez sur :

Bert Grabsch s'est adjugé, mercredi, le contre-la-montre et 4e étape du Dauphiné Libéré. Le champion du monde en titre de la discipline a affiché un temps de 51'26'' pour parcourir les 42 km du parcours. L'Allemand devance Cadel Evans de 7 secondes mais ce dernier récupère le maillot du leader.

Bert Grabsch s'est adjugé, mercredi, le contre-la-montre et 4e étape du Dauphiné Libéré. Le champion du monde en titre de la discipline a affiché un temps de 51'26'' pour parcourir les 42 km du parcours. L'Allemand devance Cadel Evans de 7 secondes mais ce dernier récupère le maillot du leader.A la veille de l'étape qui mène au Mont Ventoux, les principaux favoris s'étaient donnés pour la première fois rendez-vous ce mercredi à l'occasion du contre-la-montre de Valence. Si la quatrième étape du Critérium du Dauphiné Libéré souriait à un spécialiste du genre, Bert Grabsch, elle permettait aussi de tirer les premiers enseignements quant à l'état de forme des prétendants à la victoire finale. Et une chose est sûre: Cadel Evans est bien là. L'Australien, deuxième du chrono derrière l'Allemand, récupérait en plus son maillot de leader abandonné l'espace de 24 heures à Niki Tersptra. Pas sûr qu'il ne veuille le lâcher d'ici l'arrivée à Grenoble.Victorieux à Saint-Etienne, le Néerlandais avait peu de chance de conserver sa tunique à l'issue du contre-la-montre. Et dès les premiers temps intermédiaires, le mal était déjà fait. La lutte à distance entre Evans, Contador et Valverde ne laissait que peu de place aux aspirants. Seuls les meilleurs rouleurs comme David Millar (3e à 39") et Frantisek Rabon (4e à 40") parvenaient à s'immiscer dans la bataille. Le coureur de la formation Silence-Lotto s'appuyait sur son coup de pédale bien rôdé pour garder le rythme imprimé par Grabsch, notamment lors d'un final mené à vive allure. Sur la ligne, l'Australien cédait sept secondes au champion du monde de la spécialité qui décrochait sa première victoire depuis son sacre de Varèse.De son côté, Alberto Contador, distancé dès le premier intermédiaire, se classait 5e de l'étape à 53 secondes de l'homme du jour. L'Espagnol de la formation Astana compte désormais 45 secondes de retard sur Evans, mais il devrait sans doute passer à l'offensive dans l'ascension du Mont Ventoux afin de jauger son rival dès que la route s'élève. Le vainqueur sortant, Alejandro Valverde, a manqué de punch pour jouer les premiers rôles à Valence. Le voilà relégué à plus de deux minutes du leader.