Govou choisit le Panathinaïkos

  • A
  • A
Govou choisit le Panathinaïkos
@ Reuters
Partagez sur :

TRANSFERTS - Le Français s'est engagé avec le club grec où il retrouvera Djibril Cissé.

TRANSFERTS - Le Français s'est engagé avec le club grec où il retrouvera Djibril Cissé. Son désir de découvrir l'étranger et un nouveau championnat auront donc mené Sidney Govou à la première division grecque. Alors que les premières rumeurs de l'été évoquaient un possible transfert au PSG, le Lyonnais aura préféré la grande aventure. Pas forcément celle qu'il espérait, lui qui rêvait depuis plusieurs années de découvrir la Premier League anglaise ou la Liga espagnole. En 2008, le Rhodanien, enfant du club, avait d'ailleurs déjà annoncé son départ à la fin de la saison. Sans réussite, les offres n'ayant pas correspondu à ses attentes. Mais à 30 ans et après une Coupe du monde totalement ratée, la quête du dernier gros contrat s'annonçait délicate. Au coeur du naufrage des Bleus, auteur de prestations insignifiantes mais toujours confirmé dans l'équipe type, Govou n'a pas dû convaincre grand monde en Afrique du Sud. Restait l'exotisme ou un championnat moins médiatisé... Et le Panathinaïkos avait un atout de poids pour convaincre l'homme aux 249 matches disputés sous le maillot des Gones. Un contrat de deux ans certes (plus une avec option) mais aussi un joli modèle de démonstration. Un salaire de 1,5 million d'euros annuels Le champion grec avait en effet un VRP de luxe à Knysna. Djibril Cissé, relancé par une bonne saison, pouvait lui prouver que la Grèce ne représentait peut-être pas la plongée dans l'oubli promise par beaucoup. Sa présence dans les 23 a pu rassurer Govou, convaincu également par un salaire estimé à 1,5 million d'euros annuels et par une participation à la Ligue des champions. En attendant peut-être l'arrivée d'un nouveau compatriote. La presse grecque évoque en effet un fort intérêt des "Greens" pour... William Gallas ! Le club au trèfle serait même le seul actuellement à satisfaire aux conséquentes exigences salariales du défenseur d'Arsenal. Cissé pourrait donc s'être montré particulièrement convaincant, durant la sombre virée sud-africaine des Bleus.