Girard: "Un coup de bambou"

  • A
  • A
Girard: "Un coup de bambou"
Partagez sur :

Défait par l'OM en championnat la semaine passée (1-2), Montpellier s'est de nouveau incliné samedi soir face à Marseille, en finale de la Coupe de la Ligue (1-0). Pour René Girard, le coup est rude, d'autant que ses joueurs n'ont pas démérité à ses yeux. Selon l'entraîneur héraultais, l'expérience a fait la différence entre les Pailladins et le club phocéen.

Défait par l'OM en championnat la semaine passée (1-2), Montpellier s'est de nouveau incliné samedi soir face à Marseille, en finale de la Coupe de la Ligue (1-0). Pour René Girard, le coup est rude, d'autant que ses joueurs n'ont pas démérité à ses yeux. Selon l'entraîneur héraultais, l'expérience a fait la différence entre les Pailladins et le club phocéen. René, quelle analyse faites-vous à chaud de cette finale ? Ça a été un match fermé mais on s'y attendait vu qu'on y avait déjà eu droit la semaine passée. On sait que Marseille a une équipe efficace, solide et physiquement imposante, surtout sur coup de pied arrêté. Encore une fois, on s'est fait "jongler". C'est dommage. De notre côté en revanche, on a manqué d'efficacité, c'est un peu notre péché mignon cette saison. On a donné le maximum mais ça n'a pas suffi. Est-ce l'expérience qui vous a fait défaut dans cette partie ? On a sans doute payé notre jeunesse, oui. En termes de moyenne d'âge et de statut, l'OM est avantagé par rapport à nous. C'est une équipe composée de nombreux joueurs de calibre international, ça fait la différence. Maintenant, nous on a joué sur nos qualités et à l'arrivée, on s'aperçoit que le match se joue à peu de choses... Avez-vous des reproches à faire à vos joueurs ? Non, aucun. Ils ont toujours essayé de produire du jeu et ont donné le maximum. Bien sûr, on a été un peu fébrile, il y a eu pas mal de déchet mais quand on voit le jeu pratiqué par les Marseillais ce soir... Il faut toujours un vainqueur dans une finale et on n'était pas du bon côté. "On va s'accrocher" Comment vos joueurs ont-ils encaissé cette défaite ? Ils sont très déçus... On a tout fait pour avoir la carotte et finalement elle nous passe sous le nez, c'est dur. Tout n'a pas été parfait dans ce match mais au moins on a tout donné, c'est l'essentiel. Maintenant, il va falloir récupérer. On a reçu un coup de bambou mais quand ça va mal, il faut savoir relever la tête. Avez-vous des regrets au niveau de vos choix tactiques ? Non, je devrais ? Dites-moi lesquels ? Ou alors venez faire l'équipe à ma place ! Vous avez choisi de vous passer d'Estrada, pourquoi ? J'ai préféré aligner Jamel (Saihi, ndlr). Marco est moins bien en ce moment et je savais que Jamel pouvait nous apporter cet impact physique que l'on n'a pas forcément au milieu de terrain. Je le félicite d'ailleurs pour son match. Quel est l'objectif de la fin de saison désormais ? La 6e place ? On va déjà digérer cette finale. On n'est pas franchement dans une phase euphorique alors il faut resserrer les rangs, ne pas s'éparpiller et repartir de l'avant. On va s'accrocher, et ne surtout pas lâcher. La 6e place, on verra bien... Mercredi, on a un beau cadeau qui nous attend en championnat, à Lyon. Eux, ça fait dit jours qu'ils regardent les matches dans leur canapé alors il faudra qu'on ait bien récupéré. J'aurais préféré que ce match soit programmé un autre jour mais bon... je me tais parce qu'après on dit que je ne fais que pleurer... VIDEO René Girard n'a rien a reproché à ses joueurs, sinon le manque d'efficacité.