Gignac s'est excusé

  • A
  • A
Gignac s'est excusé
Partagez sur :

Cinq jours après avoir été mis à la disposition de l'équipe réserve suite à un clash avec son entraîneur Didier Deschamps, André-Pierre Gignac a fait amende honorable puisqu'un communiqué de l'OM annonce que "le joueur réintégrera le groupe professionnel mercredi matin après avoir présenté ses excuses à l'ensemble de l'effectif." Loïc Rémy sans doute absent à Caen, l'ancien Toulousain pourrait même jouer en Normandie.

Cinq jours après avoir été mis à la disposition de l'équipe réserve suite à un clash avec son entraîneur Didier Deschamps, André-Pierre Gignac a fait amende honorable puisqu'un communiqué de l'OM annonce que "le joueur réintégrera le groupe professionnel mercredi matin après avoir présenté ses excuses à l'ensemble de l'effectif." Loïc Rémy sans doute absent à Caen, l'ancien Toulousain pourrait même jouer en Normandie. La victoire de l'Olympique de Marseille sur le Paris Saint-Germain dimanche lors du Clasico (3-0) a non seulement permis à l'équipe phocéenne de se réconcilier, au moins provisoirement, avec son public, elle a en outre ramené un peu de calme sur le centre Robert-Louis-Dreyfus, siège du club. A l'orée d'une nouvelle semaine capitale pour Didier Deschamps et ses troupes, avec en ligne de mire un vrai "16e de finale" de la Ligue des champions à jouer à Dortmund mardi prochain, le coach phocéen a décidé d'enterrer la hache de guerre dans le conflit l'opposant depuis la semaine dernière à André-Pierre Gignac. Exclu du groupe professionnel jeudi dernier après une altercation verbale avec son entraîneur - qui lui avait demandé, en vain, de présenter ses excuses à ses coéquipiers suite à son mouvement d'humeur de la veille lorsqu'il avait appris sa non-titularisation contre Olympiakos -, l'ancien Toulousain a finalement accepté de rentrer dans le rang, si l'on en croit le communiqué publié par le club sur son site internet, mardi à 13h15: "Le président de l'OM, Vincent Labrune, et l'entraîneur général, Didier Deschamps, ont rencontré ce matin André-Pierre Gignac. A la suite de ces entretiens, il a été convenu que le joueur réintégrerait le groupe professionnel mercredi matin après avoir présenté ses excuses à l'ensemble de l'effectif. L'OM est plus que jamais concentré sur les importantes échéances sportives qui l'attendent jusqu'à la trêve." Titulaire à Caen ? Après s'être entraîné seul dans la matinée, l'international tricolore (16 sélections), accompagné de son agent Jean-Christophe Cano, un proche du directeur sportif José Anigo ("Dédé" avait d'ailleurs suivi le Clasico avec ce dernier d'une loge du Vélodrome), a rencontré Vincent Labrune et Didier Deschamps et a donc accepté de faire amende honorable. Cela suffira-t-il pour lui permettre de retrouver du temps de jeu ? Dans l'immédiat peut-être, puisque Loïc Rémy, touché à la cheville droite dimanche face au PSG, ne sera sans doute pas du déplacement à Caen vendredi soir en match avancé de la 16e journée, le staff médical espérant le remettre d'aplomb pour le match à Dortmund. Dans la perspective de ce choc européen, Deschamps sera peut-être tenté d'aligner Gignac d'entrée en Normandie, à la fois pour préserver Jordan Ayew qui, en cas de forfait de Rémy en Allemagne, pourrait être titularisé, mais également pour tester les capacités mentales d'un joueur qui abattrait alors l'une de ses dernières cartes. Car une chose est sûre: si l'ancien Toulousain, qui n'a toujours pas marqué en Ligue 1 cette saison (il n'a été qu'une seule fois titulaire), ne montre rien de plus d'ici la fin de l'année, son aventure marseillaise sera terminée pour de bon. Bref, Gignac se sait en sursis du côté du Vieux Port, à lui de prouver à son employeur qu'il est capable de se relancer après un épisode qui aura encore écorné son image auprès d'un public déjà peu amène à son égard...