Ghrib, ça change quoi ?

  • A
  • A
Ghrib, ça change quoi ?
Partagez sur :

Villeurbanne n'a pas traîné pour trouver le remplaçant de Vincent Collet, licencié mercredi. Le nouvel entraîneur de l'Asvel n'est autre que Nordine Ghrib, l'ex-adjoint du sélectionneur des Bleus. Un changement dans la continuité qui pose quelques questions, avant le déplacement à Vichy lors de la 7e journée de Pro A.

Villeurbanne n'a pas traîné pour trouver le remplaçant de Vincent Collet, licencié mercredi. Le nouvel entraîneur de l'Asvel n'est autre que Nordine Ghrib, l'ex-adjoint du sélectionneur des Bleus. Un changement dans la continuité qui pose quelques questions, avant le déplacement à Vichy lors de la 7e journée de Pro A. Pierre Vincent, Claude Bergeaud, Bozidar Maljkovic, Henrik Dettmann. En moins de vingt-quatre heures, les noms n'ont pas manqué pour succéder sur le banc de l'Asvel à Vincent Collet, démis de ses fonctions mercredi. Mais le comité directeur de Villeurbanne a privilégié une option interne en nommant dès jeudi Nordine Ghrib au poste d'entraîneur du club. Le nouveau coach de la Green Team, 45 ans, était adjoint du sélectionneur de l'équipe de France depuis son arrivée dans la Rhône en avril 2008 au même titre que Pierre Tavano, qui a décidé de prendre du recul et de quitter son poste. Nordine Ghrib aura-t-il les épaules assez solides pour diriger l'Asvel qui, depuis le début des années 2000, est passée maître dans l'art de lessiver ses entraîneurs. Bogdan Tanjevic (2001-2002), Philippe Hervé (2002-2004), Erman Kunter (2004-2055), Claude Bergeaud (2005-2006), Yves Baratet (2006-2008) et, donc, Vincent Collet (2008-2010) n'ont pas fait de vieux os du côté de l'Astroballe alors que leur talent s'est vérifié ailleurs. Avec des expériences sur le banc de Bourg, Vonnas, Champagne, Tarare et Saint-Chamond, jamais au-delà de la Nationale 1, le nouveau technicien villeurbannais n'a pas leur bagage. Sa mission est pourtant complexe car, avec le plus gros budget du championnat de France et sans doute l'un des meilleurs cinq majeurs de l'élite, l'Asvel ne compte pas revoir tous ses objectifs à la baisse. Onzièmes de Pro A avec seulement deux victoires en six matches, les Villeurbannais ont déjà tiré une croix sur l'Euroligue cette saison et, peut-être, une éventulle participation à la Semaine des As 2011. Mais la saison est encore longue et ce faux départ, que la défaite en Eurocoupe contre Göttingen n'a pas arrangé, est encore rattrapable. Reste à voir si Nordine Ghrib est capable de relever ce challenge. Grall: "J'ai foi en nous tous pour relancer une dynamique" A moins que sa nomination ne soit qu'un intérim, en attendant de trouver et de convaincre un coach plus mûr. Peu probable. Quoiqu'il en soit, il sera bien sur le banc des Verts vendredi soir à Vichy, lors du match avancé de la 7e journée de Pro A. Une rencontre que les partenaires de Mickaël Gelabale devront gagner pour enchaîner, une semaine après leur succès face à Orléans (70-65), et ne pas retomber dans leurs doutes. Nordine Ghrib, qui a dirigé l'entraînement dès mercredi soir, peu après l'annonce du licenciement de Vincent Collet, aura-t-il le temps de faire passer son discours auprès des joueurs qui n'étaient plus en phase avec la philosophie de son prédécesseur ? Sans doute pas. Mais il devra faire avec. Sur qui pourra-t-il s'appuyer ? Pierre Grall, directeur exécutif du club, a annoncé que le staff serait "élargi". Un encadrement dans lequel "Fabrice Serrano, Skeeter Jackson et Pierre Murtin seront des ressources essentielles". "C'est une période délicate dans laquelle il faut prendre en compte l'urgence de la situation, avec des échéances très rapprochées et la nécessité d'inscrire l'équipe dans une dynamique de réussite et d'enthousiasme, a-t-il ajouté sur le site de l'Asvel. L'objectif est de réaliser une performance collective de haut niveau et de la reproduire au fil des matches. Celle-ci passe par une grande intensité et un investissement évident des joueurs sur le parquet. Le groupe devra montrer un sens du sacrifice et du partage pour mener à bien cette mission. J'ai foi en nous tous pour relancer une dynamique."