Ghani Yalouz : "Pas de triomphalisme"

  • A
  • A
Ghani Yalouz : "Pas de triomphalisme"
@ Reuters
Partagez sur :

ATHLETISME - Le DTN ne veut pas s'enflammer malgré la réussite des Bleus à Barcelone.

ATHLETISME - Le DTN ne veut pas s'enflammer malgré la réussite des Bleus à Barcelone. Avec dix-huit médailles décrochées lors des championnats d'Europe, l'équipe de France d'athlétisme peut s'enorgueillir d'un bilan particulièrement positif à Barcelone. Malgré sa satisfaction, le directeur technique national Ghani Yalouz a tenu à modérer l'enthousiasme ambiant, pour préparer au mieux les échéances à venir. "Nous sommes particulièrement fiers des huit médailles d'or, parce que nous sommes dans l'excellence. Toutes les autres sont très belles aussi, car ils se sont tous arrachés, mais l'objectif, c'est de préparer Londres", a-t-il ainsi confié au micro d'Europe 1. L'ancien lutteur, médaillé d'argent aux JO d'Atlanta, espère faire mieux que Pékin 2008, où les Bleus n'avaient décroché qu'une seule médaille (Mahiedine Mekhissi-Benabbad médaillé d'argent du 3 000 m steeple). Ecoutez Ghani Yalouz au micro d'Europe 1 : /br> Yalouz entend pour cela poursuivre sur la lancée de Barcelone : "on est heureux de ce que l'on a mis en place, mais il y a encore des choses à faire. Pas de triomphalisme, restons sereins. Les Jeux, c'est autre chose, c'est la guerre des nerfs. Il ne faut pas sous-estimer nos adversaires, parce que la roue tourne. Il y a encore beaucoup de travail. Restons zen et gardons la tête sur les épaules". Avant les JO 2012, d'autres rendez-vous importants attendent Christophe Lemaitre et ses coéquipiers de l'équipe de France. A commencer par les Mondiaux de Daegu, en Corée du Sud, prévus en septembre 2011.