Gervinho s'élance enfin

  • A
  • A
Gervinho s'élance enfin
@ Maxppp
Partagez sur :

LIGUE EUROPA - Avec un Ivoirien retrouvé, Lille reçoit le Sporting.

LIGUE EUROPA - Avec un Ivoirien retrouvé, Lille reçoit le Sporting. Le 12 octobre prochain, il fera face à ses juges pour s'expliquer sur ses dérapages routiers (*). Jeudi, ses juges auront pour nom Marco Torsiglieri, Daniel Carriço, Anderson Polga ou encore Evaldo. Les défenseurs portugais seront aux premières loges pour apprécier le retour en forme annoncé de Gervinho. Un réveil qui tombe à pic pour le Losc, invité à faire ses débuts en Ligue Europa face au Sporting, son principal adversaire dans la course à la première place du groupe C qui compte aussi les Bulgares du Levski Sofia et les Belges de La Gantoise. Si brillant la saison dernière, Gervinho, co-meilleur buteur du Losc avec 13 buts, comme Pierre-Alain Frau et Yohan Cabaye, pour sa première saison dans le Nord, n'était que l'ombre de lui-même depuis le début de la saison. Tellement loin de ce joueur insaisissable redouté par les défenses de l'Hexagone et élu meilleur joueur africain de Ligue 1 par Radio France Internationale (RFI). La faute à un été pourri. Alors qu'il se faisait une joie de disputer la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, de se frotter aux Brésiliens, l'ancien Manceau n'aura eu sa chance que face au Portugal de Cristiano Ronaldo, avant d'être écarté sans raison évidente par Sven-Göran Eriksson. Une préparation tronquée Pas la Coupe du monde rêvée pour l'ancien pensionnaire de l'Académie de Jean-Marc Guillou, passé par Beveren en Belgique comme beaucoup de ses anciens camarades. Ce qui ne l'empêche pas d'être approché par Liverpool à son retour d'Afrique du Sud. La proposition du club de la Mersey ne rencontrera pas celle espérée par le Losc. Le Spartak Moscou lui offre un pont d'or. Un club qatari met sur la table la somme attendue par Lille. Mais ni la Russie, ni le Golfe ne l'attirent. Et Gervinho se résout à rester dans le Nord. Sans arrière-pensées ni états d'âme. Mais l'Ivoirien, déjà revenu trois semaines plus tard que ses coéquipiers, rate cinq jours de préparation sur maladie et ne compte aucun match amical à l'heure de la reprise. Son rendement s'en ressent lors des premières journées de championnat. Jusqu'à ce doublé inscrit samedi à Lens (4-1), à chaque extrémité d'un derby du Nord faussé mais qui lui aura permis de débloquer son compteur, d'une frappe croisée du gauche dans la course et d'une tête. La preuve que les jambes tournent de nouveau. Les défenseurs du Sporting sont prévenus. Attention danger ! (*) Le 27 novembre 2009, Gervinho grille un stop et renverse une moto, le conducteur, blessé, étant arrêté huit jours. L'Ivoirien roulait alors sans permis. De nouveau arrêté le 8 avril 2010, le joueur du Losc n'a toujours pas de permis mais présente un passeport diplomatique pour s'en sortir.