Gervinho paie cher son coup de chaud

  • A
  • A
Gervinho paie cher son coup de chaud
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Exclu samedi après une altercation avec Barton, l'ex-Lillois a été suspendu trois matches.

L'Ivoirien Gervinho n'a pas mis beaucoup de temps à être dans le bain de la Premier League. C'est vrai que lorsque l'on joue son premier match face à Newcastle et Joey Barton, cela facilite les choses. A un quart d'heure de la fin de Newcastle-Arsenal, samedi, l'ancien joueur du Losc a été exclu après avoir donné un coup au milieu de terrain anglais, qui s'est écroulé sur le sol. A l'origine de cette altercation, une chute de Gervinho dans la surface de réparation et une remontée manu militari du néo-Gunner par Barton, dont le bizutage en règle a mal tourné...

Gervinho se laisse piéger par Barton :

Trois jours après ce triste épisode, Gervinho a goûté mardi à la discipline anglaise. Le nouvel ailier d'Arsenal a en effet écopé d'une suspension de trois matches. Et pas n'importe quels matches puisqu'Arsène Wenger sera privé de sa recrue vedette pour la réception de Liverpool, samedi, à l'Emirates Stadium, et pour le choc à Old Trafford, contre Manchester United, le 28 août prochain.

Pour Barton, ce règlement de comptes n'a évidemment rien de surprenant. Tout au long de sa carrière, l'Anglais s'est fait remarquer autant par son art de faire péter les plombs à ses adversaires que par sa volonté d'aller taquiner leurs chevilles. Pire, Barton a déjà agressé un de ses propres coéquipiers à l'entraînement, le Français Ousmane Dabo, ce qui lui avait valu de passer 74 jours en prison en 2008...

"Il a levé la main, il est dehors"

Cette fois, Barton s'est clairement fait passer pour la victime. "Qu'est-ce que les gens voulaient que je fasse ? Rester debout et échanger des coups avec Gervinho ?", s'est-il interrogé sur son compte Twitter, entre deux citations de Nietzsche et du Dalaï-Lama. "Si vous levez la main en direction du visage de quelqu'un, vous devez être exclu. L'arbitre a pris la bonne décision. On se moque du fait de savoir si je devais rester debout ou m'écrouler, il a levé la main sur moi, il est dehors."

Sacré Joey, qui oublie de préciser qu'il a été le seul parmi ses coéquipiers à aller tancer de la sorte Gervinho pour sa prétendue simulation dans la zone de vérité... Spécialiste des écarts de conduite quand il était au volant dans la région de Lille, l’Ivoirien va lui devoir apprendre à calmer ses nerfs car des Barton, il y en a quelques autres dans le championnat d'Angleterre...