Gerets dévoile sa destination

  • A
  • A
Gerets dévoile sa destination
Partagez sur :

Tout le monde s'en doutait, c'est désormais officiel: Erik Gerets entraînera bien le club saoudien d'Al-Hilal la saison prochaine. L'actuel entraîneur de l'OM le confesse ce vendredi dans les colonnes de France Football, avouant un choix motivé par l'argent.

Tout le monde s'en doutait, c'est désormais officiel: Erik Gerets entraînera bien le club saoudien d'Al-Hilal la saison prochaine. L'actuel entraîneur de l'OM le confesse ce vendredi dans les colonnes de France Football, avouant un choix motivé par l'argent.Il fallait bien la promesse du débarquement de Didier Deschamps pour aider les Marseillais à avaler la pilule. Sans cela, le départ d'Erik Gerets n'aurait sans doute pas été aussi bien accueilli. D'autant plus aujourd'hui alors que la destination du technicien belge est désormais officielle. C'était un secret de polichinelle, l'entraîneur de l'OM rejoindra bien le club d'Al-Hilal.Cette information, Erik Gerets a fini par l'officialiser lui-même, ce vendredi, dans les pages du bihebdomadaire France Football: Le feeling est toute de suite passé avec eux, explique-t-il. "Très vite, ils m'ont mis là-bas une pression énorme puisqu'ils voulaient même que je les rejoigne dés la mi-mars ! Je leur ai fait comprendre que ce n'était pas du tout possible. Comme ils ont accepté ma situation et qu'ils ont continué à me répéter qu'ils feraient tout pour me faire venir, j'ai fini par me décider.""Il y a eu un malentendu"A partir de juillet prochain, et pour deux ans, Erik Gerets prendra donc les commandes d'une formation actuellement à la peine dans son championnat. "Je ne pars pas là-bas en retraite. Je serai très ambitieux", prévient-il. Ce même s'il concède que l'appât du gain a fait pencher la balance: "Bien sûr que j'y vais pour l'argent ! Je ne suis pas un menteur, la sécurité financière proposée a compté." En Arabie Saoudite, l'ancien international belge devrait toucher pas moins de 250 000 euros mensuels, soit "plus qu'à Marseille, si l'on tient compte d'une éventuelle prime de champion. Sauf que là-bas, je n'aurai pas besoin de finir champion pour avoir un très bon salaire." Pour ce qui est de la cause de cet exil, l'on n'en saura en revanche pas davantage, l'intéressé n'ayant pas changé sa version du mois d'avril dernier: "Il y a eu un malentendu (avec les dirigeants de l'OM, ndlr). On n'a pas réussi à se croiser à temps, c'est tout. Peut-être que j'aurais dû aller vers eux plus tôt et sans doute qu'eux aussi auraient pu se manifester avant auprès de moi..."Erik Gerets réaffirme ainsi qu'il avait initialement l'intention de rester à Marseille, pour une troisième saison de rang: "J'étais prêt à m'engager sur la durée, j'envisageais même d'acheter une maison ici. [...] Si, au moment où je me posais des questions, on m'avait présenté une proposition de l'OM, c'est sûr que je l'aurais signée." Désormais engagé avec Al-Hilal, le Lion de Rekem pourrait bien vivre là son dernier challenge international, avant de rentrer au pays. Et pourquoi pas reprendre les rênes d'une sélection belge qui lui tient à coeur...