Gelabale porte l'Asvel !

  • A
  • A
Gelabale porte l'Asvel !
Partagez sur :

Bousculés dans les grandes largeurs par Nancy, les Villeurbannais, tenants du titre, l'ont finalement emporté au forceps lors du dernier quart de finale de la Semaine des As, après prolongation et sur un tir au buzzer d'un Mickaël Gelabale inarrêtable (108-107). Place samedi aux demi-finales avec Pau-Gravelines et Asvel-Chalon.

Bousculés dans les grandes largeurs par Nancy, les Villeurbannais, tenants du titre, l'ont finalement emporté au forceps lors du dernier quart de finale de la Semaine des As, après prolongation et sur un tir au buzzer d'un Mickaël Gelabale inarrêtable (108-107). Place samedi aux demi-finales avec Pau-Gravelines et Asvel-Chalon. ASVEL - NANCY: 108-107 (a.p) Le coup de balai n'était pas loin... A quelques secondes près, la Semaine des As a bien failli perdre son tenant du titre et voir son dernier carré dépeuplé par les quatre demi-finalistes de la dernière édition. Mais Mickaël Gelabale est arrivé... En inscrivant deux tirs décisifs en prolongation, dont le shoot de la victoire au buzzer, l'ancien Sonic a endossé son costume de super héros au Palais des Sports de Pau. Pas de quoi toutefois lui faire perdre son flegme légendaire, au micro de Sport+. "Ça fait plaisir d'avoir qualifié mon équipe, reconnaît-il en souriant. Maintenant j'espère qu'on ne sera pas épuisé demain et qu'on pourra rebondir." Epuisés, Gelabale (26 points et 8 rebonds) et ses coéquipiers le seront peut-être samedi soir face aux Chalonnais, mais ils auront entre temps pu profiter d'une bonne nuit de sommeil méritée. Hormis une entame de match bien négociée (23-15, 7e), les hommes de Nordine Ghrib auront ainsi couru derrière le score toute la rencontre, Nancy prenant les commandes pour ne plus les lâcher après un 16-2 réalisé en fin de premier quart. Darden (25 points) et Deane (19 points) régalent, Linehan, malgré une petite alerte, harcèle (14 points et 3 interceptions), et les Lorrains mènent tranquillement leur barque, même si leurs adversaires reviennent à sept longueurs avant l'emballage final (72-65, 30e). Les Américains Davon Jefferson (25 points et 4 interceptions) et Matt Walsh (16 points, 9 rebonds et 8 passes), bien aidés par un Kim Tillie de plus en plus convaincant (21 points), passent alors la surmultipliée, pour le plus grand plaisir de Gelabale: "En deuxième mi-temps on a joué collectif, on a retrouvé notre jeu." La défense pot de colle des Rhodaniens finit par payer. Leur incroyable finish, Brun ne pouvant donner la victoire aux siens en ne rentrant qu'un lancer sur deux (96-96, 40e), est donc finalement récompensé à l'issue d'un match au score digne de la NBA (108-107, a.p). En espérant que la suite de la compétition soit du même ton... CHALON - HYERES-TOULON: 80-67 Pour la première fois, l'arbitrage vidéo a été utilisé. C'est aussi historique qu'anecdotique, certes. Mais dans un Palais des Sports de Pau qui a sonné désespérément creux lors du quart de finale de la Semaine des As entre Chalon-sur-Saône et Hyères-Toulon, le moindre instant inédit se devait d'être souligné. Car sur le parquet, rien de très folichon. La victoire des Chalonnais (80-67), même si elle s'est jouée en début de dernier quart-temps, ne restera pas dans les annales comme un match d'une intensité rare. "On a lâché défensivement, on leur a laissé beaucoup de shoots à trois points et on les a laissés jouer", a regretté Morlende au micro de Sport+. Les joueurs d'Alain Weisz, encore dans le coup en fin de troisième acte (55-51, 30e), ont complètement craqué, permettant à l'Elan de signer un 12-2 en quatre minutes rédhibitoire (67-53, 34e). Le HTV avait loupé son début de rencontre (4-11, 4e), la faute à cinq ballons perdus en... cinq minutes, et avait profité d'une nette baisse de réussite à trois points des Bourguignons pour recoller au score, dans le sillage de Hughes (18 points), et même passer devant à la mi-temps (33-29, 20e). Mais l'adresse, les hommes de Gregor Beugnot l'ont vite retrouvée, à l'image d'Evtimov (22 points à 6/13 de loin, 4 rebonds): "En deuxième période, on a vraiment mis de l'intensité en défense. Et avec Steed (Tchicamboud), qui a été super à la passe, on a trouvé des shoots ouverts." Qui sont rentrés.