Gay zappe le 200 m

  • A
  • A
Gay zappe le 200 m
Partagez sur :

Alors qu'il joue actuellement sa qualification pour les Mondiaux de Daegu, lors des championnats des Etats-Unis de Eugene, Tyson Gay a confirmé qu'il ne disputerait pas le 200 mètres en Corée du Sud. Souffrant de la hanche, le sprinteur américain, meilleur performeur de la saison sur 100 mètres, préfère tout miser sur la distance reine.

Alors qu'il joue actuellement sa qualification pour les Mondiaux de Daegu, lors des championnats des Etats-Unis de Eugene, Tyson Gay a confirmé qu'il ne disputerait pas le 200 mètres en Corée du Sud. Souffrant de la hanche, le sprinteur américain, meilleur performeur de la saison sur 100 mètres, préfère tout miser sur la distance reine. Pierre Carraz a sans doute raison. Si Christophe Lemaitre veut décrocher une médaille lors de prochains Mondiaux de Daegu (27 août-4 septembre), le 200 mètres semble bel et bien plus approprié que le 100 mètres. Alors que la concurrence sera folle sur la distance-reine, sa grande soeur a perdu un nouveau combattant, jeudi, puisque Tyson Gay a confirmé qu'il ne s'alignerait pas sur le double hectomètre. "Je pense que je peux être plus concentré et je peux changer quelques détails si je me concentre sur une seule chose", expliquait le sprinteur à la presse américaine il y a quelques semaines. Gêné à la hanche, le champion du monde 2007 du 200 mètres préfère donc se mesurer à Usain Bolt uniquement sur la ligne droite. "Cela fait des années que je double. Mais je dois toujours travailler plus pour être à mon état de forme optimal. Et là, je ne peux pas faire trop de travail sur la vitesse", se justifiait Gay, qui ne pourra désormais pas revenir sur sa décision puisqu'il ne s'aligne pas sur la distance aux championnats des Etats-Unis, sas indispensable vers les Mondiaux. En revanche, le sprinteur s'est bel et bien présenté pour les séries du 100 mètres. "Ma course n'a pas été mal, a lancé le meilleur performeur de la saison (9"79), après avoir réalisé le troisième temps des séries en 10"01 (derrière les 9"95 réussis par Ivory Williams, vent favorable de 2,3 m/s, et Michael Rodgers). Mon départ a juste été un peu lent mais j'étais un peu nerveux car je ne voulais pas réaliser de faux-départ". A noter également la qualification de Justin Gatlin, suspendu quatre ans pour dopage de 2006 à 2010, et auteur d'un temps de 10"08. Pour Gay, le plus dur commence désormais, puisqu'il va devoir monter en régime, d'abord pour se qualifier pour les demi-finales, ce qui devrait être une formalité, ensuite pour terminer parmi les trois premiers en finale, condition indispensable pour aller à Daegu. Pendant ce temps, plus au sud, Usain Bolt, qualifié d'office par sa fédération pour les Mondiaux sud-coréens, assiste de loin à ses Championnats nationaux, il n'aura pas manqué de remarquer que la concurrence s'annonce relevée sur 100 mètres, avec certes trop de vent pour valider les temps, mais des chronos de bon niveau pour des séries de la part de Yohan Blake (9"83), Michael Frater (9"86) et Asafa Powell (9"99), ce dernier s'étant relevé au bout de 50 mètres pour terminer "comme s'il faisait son jogging", précise le site de la Fédération jamaïcaine.