Gay toujours aussi vite

  • A
  • A
Gay toujours aussi vite
@ Reuters
Partagez sur :

ATHLETISME - L'Américain a remporté le 100 m de Bruxelles en 9''79.

ATHLETISME - L'Américain a remporté le 100 m de Bruxelles en 9''79. C'est ce qui s'appelle honorer son rang. Meilleur performeur de l'année sur 100 mètres (9"78), Tyson Gay a bouclé sa saison, ou presque (il devrait s'aligner à Rieti le 1er septembre), en s'imposant vendredi à Bruxelles en 9"79, devançant les Jamaïcains Nesta Carter (9"85) et Yohan Blake (9"91), ce dernier battant son record personnel. En l'absence des deux autres cadors de la discipline, Usain Bolt et Asafa Powell (saison terminée), le double champion du monde 2007 a signé au stade du Roi Beaudoin son cinquième chrono de l'année en 9"96 et moins, raflant au passage le trophée de la Diamond League. Au classement final de la Diamond Race, Gay compte 16 points, deux fois plus que le Trinidadien Richard Thompson, et recevra 40 000 dollars. Un chèque qui filera également sur le compte de Teddy Tamgho. Avant le dernier rendez-vous de la Diamond League, le talentueux Français ne possédait qu'un point d'avance sur le Cubain Copello et deux sur le Suédois Olsson. C'est d'ailleurs dans cet ordre que s'est achevé le concours vendredi soir. Tamgho a bondi à 17,52 m lors de son quatrième et dernier essai, dominant Copello (17,47 m) et la légende scandinave (17,35 m). Meilleur performeur en 2010 (17,98 m), il a également assumé son statut, qui plus est sous la pression. Mekhissi impressionne Mahiedine Mekhissi-Benabbad, lui, s'est rappelé au bon souvenir des JO de Pékin 2008 (médaille d'argent) en semant le trouble à nouveau chez les Kényans. Paul Koech, déjà assuré du trophée diamanté, n'a rien pu faire devant le Français, vainqueur en 8'02"52, et qui améliore son chrono personnel de plus de quatre secondes (8'06"98), tout près du record d'Europe de Bouabdellah Tahri (8'01"18). Renaud Lavillenie, après un départ poussif (trois essais pour franchir 5,55 m), a pris son rythme de croisière pour effacer 5,70 m et 5, 80 m à sa première tentative mais dut subir trois échecs à 5,90 m après une impasse à 5,85 m. Une stratégie différente choisie par l'Allemand Malte Mohr, vainqueur du concours avec une barre à 5,85 m. Si le champion d'Europe est battu pour la deuxième fois cette année, le diamant était déjà dans sa poche tant il a écrasé la saison. Le public bruxellois avait un oeil également sur les 800 mètres, à commencer par les messieurs où David Rudisha étrennait son statut de recordman du monde (1'41'09"). Le Kényan n'a pas failli, avec un chrono de 1'43"50. Caster Semenya, elle, a terminé troisième derrière les Kényannes Mariya Savinova (1'59"49) et Janeth Jepkoshei (1'58"82), mais a de nouveau amélioré son record de l'année en 1'59"65.