Gay ne sera pas de la fête

  • A
  • A
Gay ne sera pas de la fête
@ REUTERS
Partagez sur :

ATHLE - Le meilleur performeur de la saison ne participera pas au 100 m des Mondiaux.

Le choc attendu entre le roi Usain Bolt et son dauphin Tyson Gay n'aura pas lieu le 28 août prochain, à Daegu, en Corée du Sud, lors de la finale du 100 m des championnats du monde. Les cruelles sélections américaines, qui n'offrent de ticket qu'aux trois premiers de chaque épreuve, ont encore frappé. Touché à la hanche droite, Gay a été contraint de déclarer forfait avant les demi-finales.

"Tyson est incapable de s'étirer à cause d'un problème à la hanche et aux adducteurs côté droit", a indiqué son agent Mark Wetmore, précisant qu'il s'agissait de la même gêne que Gay ressent depuis février. Cela ne l'avait pas empêché de signer la meilleure performance de l'année sur 100 m, le 4 juin dernier, lors du meeting de Clermont, avec 9"79. Gay est également le deuxième meilleur performeur de l'histoire sur 100 m avec 9"69 (le record du monde de Bolt est à 9"58 ndlr).

Et revoilà Gatlin

Justin Gatlin aux sélections américaines (930x620)

© REUTERS

En l'absence de Gay, la finale de vendredi a souri aux outsiders. Elle a été remportée en 9"94 "seulement" par Walter Dix. Le médaillé de bronze aux JO 2008 à Pékin a devancé... Justin Gatlin, deuxième en 9"95. Suspendu huit ans pour dopage en août 2006 pour un contrôle positif à la testostérone, le champion olympique d'Athènes avait vu sa sanction réduite à quatre ans par la Cour d'arbitrage américaine. De retour sur les pistes l'été dernier, Gatlin va donc participer à Daegu à sa première grande compétition internationale depuis les championnats du monde d'Helsinki, où il avait réalisé le doublé 100-200 m. Le dernier ticket sur la ligne droite a été décroché par le moins connu Michael Rodgers, passé tout juste sous la barre des dix secondes (9"99).

L'absence de Gay sur la distance reine redistribue totalement les cartes dans la course aux médailles derrière Bolt, qualifié d'office en tant que tenant du titre. Son compatriote Asafa Powell, vainqueur des sélections jamaïquaines devant Yohan Blake, redevient son principal challenger, avec de facto des chances accrues de finale, et pourquoi pas de médaille, pour le Français Christophe Lemaitre...

Gay sur le relais ?

S'il semble totalement improbable que Gay soit remis pour les séries du 200 m, samedi, il lui reste encore une chance de participer aux prochains Mondiaux : le relais 4 x 100 m. Mais avec moins de deux mois pour se remettre de sa blessure, il risque d'être à court de compétition.

Le double champion en titre des Etats-Unis du 100 m, Walter Dix, a regretté la blessure de Gay dans la perspective du relais et de la lutte face aux Jamaïcains. C'est un "coup dur", a-t-il estimé. "Tyson est un des meilleurs du monde. Il va falloir élever notre niveau", a-t-il souligné. Pas sûr que ça suffise à inquiéter Bolt et sa bande.