Gay grimace de Daegu

  • A
  • A
Gay grimace de Daegu
Partagez sur :

Après avoir annoncé qu'il zapperait le 200 m, Tyson Gay a dû faire une autre croix sur la distance reine. L'Américain, touché à la hanche droite, a déclaré forfait vendredi pour le 100 m des Trials à Eugene. Il ne retrouvera donc pas Usain Bolt à Daegu, où auront lieu les Mondiaux (27 août-4 septembre). Walter Dix, Justin Gatlin et Mike Rodgers défendront les couleurs des Etats-Unis en Corée du Sud.

Après avoir annoncé qu'il zapperait le 200 m, Tyson Gay a dû faire une autre croix sur la distance reine. L'Américain, touché à la hanche droite, a déclaré forfait vendredi pour le 100 m des Trials à Eugene. Il ne retrouvera donc pas Usain Bolt à Daegu, où auront lieu les Mondiaux (27 août-4 septembre). Walter Dix, Justin Gatlin et Mike Rodgers défendront les couleurs des Etats-Unis en Corée du Sud. Les championnats du monde se feront sans le meilleur performeur de la saison. Tyson Gay, qui a déjà couru le 100 mètres en 9"79 en 2011, ne sera pas du voyage en Corée du Sud, à Daegu, où auront lieu les Mondiaux du 27 août au 4 septembre prochains. S'il espérait tout donner sur la distance reine, après avoir fait le choix de rayer le 200 mètres de ses objectifs, le sprinteur américain a finalement dû déclarer forfait tout court. "Il n'a pas pu s'échauffer en raison d'un problème de hanche et d'adducteur au côté droit", a révélé son agent, Mark Wetmore. Un terrible coup dur pour Tyson Gay, qui comptait retrouver son grand rival jamaïcain Usain Bolt en Asie et prendre sa revanche de la finale des Mondiaux 2009, où ses 9"71 n'avaient pas été suffisants pour dompter "la Foudre". Mais avant même les demi-finales des Trials, les championnats américains, le vice-champion du monde a compris qu'il n'irait pas plus loin. "Aujourd'hui, je n'ai tout simplement pas réussi à faire partir (la douleur) malgré mes efforts, a-t-il réagi sur sa page Facebook. Mon seul objectif maintenant, c'est de revenir en bonne santé." La Jamaïque avec Powell, Blake, Mullings... et Bolt La veille, Tyson Gay s'était déjà difficilement qualifié pour les demi-finales du 100 mètres, programmées ce vendredi avec la finale. Mais rien ne laissait croire qu'il souffrait tant. En son absence, c'est Walter Dix qui a raflé la mise en 9"94 devant l'ancien banni Justin Gatlin, qui a franchi la ligne un centième de seconde plus tard (9"95) en pleurant, tournant une bonne fois pour toute la page de sa suspension de quatre ans pour dopage, entre 2006 et 2010. Le troisième homme qui représentera les Etats-Unis à Daegu est Mike Rodgers, qui terminé la ligne droite en 9"99. Un podium qui n'a pas éclipsé la mauvaise nouvelle de la journée. "C'est un gros coup dur, a d'ailleurs dit Walter Dix à propos de la blessure de son compatriote. "Pour nous, le fait de ne pas l'avoir signifie qu'on va devoir élever notre niveau", a-t-il ajouté. Lequel des trois qualifiés américains sera en mesure de contester la suprématie des Jamaïcains, qui enverront - en plus d'Usain Bolt - Asafa Powell, Yohan Blake et Steve Mullings ? A priori, aucun. Tyson Gay est considéré comme le seul à pouvoir les titiller. Mais le système de qualification américain ne pardonne rien. "Je pense qu'on doit gagner sa place mais parfois c'est dur. On peut être un grand sprinteur, quel que soit le pays d'où l'on vient, on peut être champion olympique et si l'on est malade un matin à cause d'une intoxication alimentaire, on ne peut pas courir, avait-il regretté au début du mois, à New York.