Gay à la poursuite de Bolt

  • A
  • A
Gay à la poursuite de Bolt
Partagez sur :

Champion du monde en titre du 100 m, Tyson Gay n'est pas décidé à céder son trône à Usain Bolt sans se battre. Vendredi à Rome, lors de la deuxième étape de la Golden League, le sprinter américain s'est imposé devant Asafa Powell en 9''77, soit le troisième meilleur temps de l'histoire. Rendez-vous est pris pour Berlin à partir du 15 août prochain.

Champion du monde en titre du 100 m, Tyson Gay n'est pas décidé à céder son trône à Usain Bolt sans se battre. Vendredi à Rome, lors de la deuxième étape de la Golden League, le sprinter américain s'est imposé devant Asafa Powell en 9''77, soit le troisième meilleur temps de l'histoire. Rendez-vous est pris pour Berlin à partir du 15 août prochain. Quel dommage que les deux hommes s'évitent systématiquement... Tyson Gay, triple champion du monde du 100, 200 et 4 x 100 mètres, et Usain Bolt, triple champion olympique mais également triple recordman du monde sur les mêmes distances, préfèrent en effet attendre les Mondiaux de Berlin, à partir du 15 août, pour en découdre sur le tartan, ce qui ne rend le rendez-vous allemand que plus excitant.Et si le Jamaïquain avait envoyé un limpide message à son rival sous les trombes d'eau suisses en début de semaine (19"59 sur le 200 mètres à Lausanne), l'homme du Kentucky lui a répondu de fort belle manière vendredi soir lors du meeting Golden League de Rome, s'adjugeant la meilleure performance mondiale de l'année sur 100 mètres en 9"77 (+0.4 m/s).Quatre hommes sous les dix secondes dans la même courseEn égalant son meilleur chrono sur la distance, Gay a également signé le troisième meilleur temps de l'histoire sur 100 mètres, derrière les deux Jamaïcains Usain Bolt (9"69) et Asafa Powell (9"72), ce dernier ayant subi la loi du champion du Monde vendredi soir. L'ancien recordman du monde de la distance n'a pourtant pas démérité dans la ville éternelle, signant même un chrono intéressant (9"88), et s'il n'a pas semblé en mesure de rattraper Gay, Powell a largement relâché sur la fin.Le 100 mètres de Berlin promet donc de faire des étincelles, d'autant plus que le meeting de Rome a démontré qu'il existait bel et bien une vraie densité sur la distance, avec quatre hommes sous les 10 secondes. Une grande première pour le jeune jamaïquain Yohan Blake (19 ans), qui se classe troisième en 9"96.Mais qui dit Golden League dit également course aux lingots, et ils ne sont plus, à mi-parcours, que quatre à pouvoir espérer toucher le gros lot. Sanya Richards (400 m), Kenenisa Bekele (5000 m), Kerron Stewart (100 m) et Yelena Isinbayeva (perche), sont les heureux élus, les trois derniers ayant même établi les meilleures performances mondiales de l'année dans leurs disciplines. A noter également la belle prestation de Sophie Duarte qui a battu son propre record de France sur 3000 mètres steeple, en 9'25"62.