Gaultier n'ira pas en finale

  • A
  • A
Gaultier n'ira pas en finale
Partagez sur :

SQUASH - Grégory Gaultier, numéro 1 mondial, a été éliminé en demi-finale des Mondiaux de squash par l'Egyptien Ramy Ashour.

Tout juste auréolé de son nouveau statut de numéro un mondial, le Français Grégory Gaultier s'est incliné en demi-finale des championnats du monde individuels de squash face au tenant du titre, l'Egyptien Ramy Ashour (n°3), en trois jeux (11-5, 11-9, 12-10), jeudi.S'il vient de se hisser au sommet de la hiérarchie mondiale, Grégory Gaultier, tête de série n°2 des championnats du monde individuels, disputés à Koweït City, ne disputera pas en revanche la finale de la compétition. Le Français a subi jeudi, en demi-finales, la loi de l'Egyptien Ramy Ashour (n°3), vainqueur en trois jeux (11-5, 11-9, 12-10) et 51 minutes de jeu. L'Aixois aura, c'est une évidence, payé sa débauche d'énergie de la veille, qu'il lui avait fallu consentir pour s'imposer en cinq jeux face à l'Anglais Nick Matthew. Dès le premier jeu face à Ashour, son premier pas, moins tranchant qu'à l'ordinaire, indiquait un physique entamé. Face à un adversaire, capable d'éradiquer de son jeu les fautes directes, dont il était capable lors des tours précédents, Gaultier abandonne le premier acte sèchement. Et s'il retrouve de l'élan, en même temps que son schéma tactique dans le second pour mener 9-4, le Tricolore s'écroule, rattrapé par la fatigue, en concédant sept points d'affilée !Gaultier: "C'est tellement injuste"Victime d'une chute à la fin de ce second jeu, le nouveau n°1 mondial, contraint de recevoir des soins, ne se cherchait pas d'excuses à ce niveau. "Je me suis senti lent dès le début, mais non, à la fin du deuxième, je ne me suis pas fait mal, j'ai glissé, c'est tout", commentera-t-il sur le site squashsite.co.uk. En revanche, Gaultier estimait avoir de quoi nourrir des griefs envers l'arbitrage et notamment ce nouveau système à trois juges, panel pourtant composé d'un Européen, d'un Egyptien et d'un Sud-Africain, au lieu d'un seul. "Je n'arrive pas à croire que l'arbitrage puisse être à un tel point à sens unique. (...) vraiment incroyable, pas un seul « no let » en ma faveur, c'est tellement injuste." Face à un Ashour conforté et dominateur, son adversaire est en sursis, mené 10-8 et capable de sauver deux balles de match, avant de céder une dernière fois. Gaultier tourne le dos à ces Mondiaux et à Koweït City. Frustré. L'Egypte dominatrice puisque dans l'autre choc de ce dernier carré, Amr Shabana (n°4), qualifié pour sa quatrième finale dans la compétition après ses sacres de 2003, 2005 et 2007, a vengé son compatriote, Karim Darwish, victime plus tôt dans le tournoi de l'Anglais James Willstrop (n°11). Ce dernier a cédé en quatre jeux (11-5, 11-9, 6-11, 11-9) face à un Shabana, qui confirme son retour au premier plan. Le champion du monde sera Egyptien samedi, à l'issue de la finale.