Gaultier, l'Egyptien de trop

  • A
  • A
Gaultier, l'Egyptien de trop
Partagez sur :

Grégory Gaultier a chèrement vendu sa peau en finale de l'Open du Caire. Opposé ce mercredi en finale au numéro 1 mondial, l'Egyptien Karim Darwish, finaliste malheureux la saison dernière, le Français s'est incliné en cinq jeux après avoir pourtant mené deux manches à une (11-6, 7-11, 6-11, 11-9, 11-3).

Grégory Gaultier a chèrement vendu sa peau en finale de l'Open du Caire. Opposé ce mercredi en finale au numéro 1 mondial, l'Egyptien Karim Darwish, finaliste malheureux la saison dernière, le Français s'est incliné en cinq jeux après avoir pourtant mené deux manches à une (11-6, 7-11, 6-11, 11-9, 11-3). Gaultier regrettait forcément d'avoir ainsi manqué sa chance à l'entame de ce 4e jeu, en même temps qu'il avouait avoir été agacé par plusieurs décisions arbitrales qu'il juge contestable. "Je suis extrêmement déçu par la perte de ce jeu, j'ai dû faire face à une série de décisions étranges, qui m'ont fait perdre un peu de ma concentration, si bien qu'ensuite, je me suis mis à écourter les échanges, je n'ai pas été assez patient et j'en ai payé le prix à la fin", explique-t-il sur le site squashsite.co.uk. Impuissant dans le dernier jeu face à un adversaire porté par un public, soulagé de ne pas voir ce Français confirmer son statut de bourreau de ses protégés depuis le début de la compétition, le n°2 mondial aura sans doute tout autant payé sa débauche d'énergie pour arriver à ce stade de la compétition. Lui qui avait passé 230 minutes sur le court pour écarter ces quatre précédents adversaires, tous égyptiens, quand Darwish, bénéficiaire d'un tableau plus clément, n'avait eu à batailler que 156 minutes. Comme si Darwish, la cheville fragile, avait bénéficier du travail de sape de ses compatriotes lors des tours précédents. "J'ai dû battre des adversaires de premier plan pour atteindre cette finale, confirmait Gaultier, Karim avait un tableau plus confortable et était plus frais que moi, ce soir (mercredi)." Prochain rendez-vous désormais pour Gaultier et l'ensemble de l'équipe de France masculine fixé fin septembre avec les Mondiaux par équipes, qui auront lieu au Danemark.