Gasquet, service minimum

  • A
  • A
Gasquet, service minimum
Partagez sur :

Richard Gasquet s'est qualifié, lundi, pour les huitièmes de finale de l'Open Sud de Montpellier au dépens de Julian Reister (6-7, 6-3, 6-3). Si la logique a été respectée, l'Héraultais s'est fait peur devant son public en concédant la première manche au jeu décisif. Au prochain tour, la tête de série numéro 7 affrontera le vainqueur du match entre Florent Serra et le Finlandais Narko Nieminen.

Richard Gasquet s'est qualifié, lundi, pour les huitièmes de finale de l'Open Sud de Montpellier au dépens de Julian Reister (6-7, 6-3, 6-3). Si la logique a été respectée, l'Héraultais s'est fait peur devant son public en concédant la première manche au jeu décisif. Au prochain tour, la tête de série numéro 7 affrontera le vainqueur du match entre Florent Serra et le Finlandais Narko Nieminen. Richard Gasquet a assuré l'essentiel, lundi, en se qualifiant pour les huitièmes de finale de l'Open Sud. Le joueur français a eu besoin de trois sets et de deux heures de jeu pour disposer de Julian Reister (6-7, 6-3, 6-3). L'Allemand, modeste 115e joueur mondial, a réussi à pousser le Biterrois au jeu décisif de la première manche en tenant bien son service. Battu dix points à huit dans le tie-break, Richard Gasquet a fait frissonner l'Arena où se trouvaient ses amis et sa famille venus en voisin à Montpellier. "Une bonne pression", disait-il avant d'entrer dans le tournoi... La Coupe Davis en trame de fond Plus agressif sur les deuxièmes balles de son adversaire et efficace sur les balles de break (quatre sur sept converties), le 28e joueur mondial a su se faire respecter lors des deuxième et troisième sets pour s'imposer et se tourner vers les huitièmes de finale. Richard Gasquet y affrontera le vainqueur du match entre Florent Serra et le Finlandais Jarkko Nieminen, pour une rencontre à sa portée. Un minimum pour prétendre à une place dans le groupe France pour disputer la finale de la Coupe Davis contre la Serbie (3-5 décembre) même s'il avoue ne pas trop se focaliser dessus: "Je ne vais pas y penser beaucoup, il reste presque deux mois avant l'échéance. Je suis ici pour faire une belle prestation à domicile et pour progresser." Toutefois, le joueur de 24 ans regardera sans doute avec attention les performances des autres candidats au voyage à Belgrade. A commencer par Michaël Llodra qui entrera en lice mardi face au Belge Olivier Rochus, en attendant les autres vedettes tricolores que sont Gaël Monfils, Gilles Simon et Jo-Wilfried Tsonga.