Gasquet passe face à Tsonga

  • A
  • A
Gasquet passe face à Tsonga
Partagez sur :

Richard Gasquet est sorti vainqueur, mercredi lors du Masters 1000 de Rome, du duel franco-français face à son compère Jo-Wilfried Tsonga en deux sets (7-6, 6-4). Le Biterrois se qualifie donc pour le deuxième tour du tournoi où il rencontrera le Letton Ernests Gulbis dès la fin d'après-midi.

Richard Gasquet est sorti vainqueur, mercredi lors du Masters 1000 de Rome, du duel franco-français face à son compère Jo-Wilfried Tsonga en deux sets (7-6, 6-4). Le Biterrois se qualifie donc pour le deuxième tour du tournoi où il rencontrera le Letton Ernests Gulbis dès la fin d'après-midi.2-0 pour Gasquet en 2009. Quelques mois après avoir dominé Jo-Wilfried Tsonga à Brisbane en janvier, juste avant l'Open d'Australie, Richard Gasquet a une nouvelle fois pris la mesure de son adversaire (7-6, 6-4), cette fois-ci sur terre battue, à l'occasion du premier tour du Masters 1000 de Rome. Le Manceau faisait il est vrai ses premiers pas sur la surface ocre cette saison et a logiquement manqué de repères, d'autant qu'il ne s'agissait simplement que de son huitième match sur terre sur le circuit principal. De son côté, le Biterrois a délivré une belle partition, tout en touché et en attaques placées.Après deux jours largement perturbés par la pluie, le soleil a inondé le Foro Italico. La terre battue encore un peu lourde n'a pas vraiment favorisé l'un des deux joueurs. Toutefois, les gifles de fond de court ont souvent percé la défense adverse des deux côtés.40 fautes directes pour TsongaDans le jeu décisif de la première manche, le plus jeune des deux Français est parvenu à se détacher, profitant des erreurs de son adversaire, inscrivant au passage les cinq derniers points (7-6). Dans le deuxième set, Tsonga a fait preuve d'impatience, à l'image des 40 fautes directes commises dans l'ensemble du match, et a lâché son engagement rapidement (2-1). Le 10e joueur mondial a bien eu l'occasion de refaire son retard, mais Gasquet, vigilant, a écarté le danger d'une superbe demi-volée amortie (4-2).Sans surprise, le Biterrois a conclu la rencontre de manière autoritaire (6-4) et a obtenu le droit de revenir sur le court en fin d'après-midi. En effet, le retard pris dans la programmation en raison de la pluie a obligé les organisateurs à proposer son deuxième tour au Français dès ce mercredi. Et son adversaire, le Letton Ernests Gulbis, ancien quart de finaliste à Roland-Garros, devrait lui offrir une belle opposition. De son côté, Tsonga s'en est allé peaufiner sa préparation à quelques semaines du rendez-vous de la Porte d'Auteuil.