Gasquet: "Pas de pression"

  • A
  • A
Gasquet: "Pas de pression"
Partagez sur :

Choisi par Guy Forget pour le premier simple vendredi, Richard Gasquet ouvrira la demi-finale de Coupe Davis contre l'Espagne face à Rafael Nadal. Le Biterrois ne l'a jamais battu et s'attend à une rencontre compliquée sur la terre battue de Cordoue. Mais il va entrer sur le court "sans pression particulière" pour "essayer de faire un grand match" et d'oublier qu'il a le n°2 mondial en face de lui.

Choisi par Guy Forget pour le premier simple vendredi, Richard Gasquet ouvrira la demi-finale de Coupe Davis contre l'Espagne face à Rafael Nadal. Le Biterrois ne l'a jamais battu et s'attend à une rencontre compliquée sur la terre battue de Cordoue. Mais il va entrer sur le court "sans pression particulière" pour "essayer de faire un grand match" et d'oublier qu'il a le n°2 mondial en face de lui. Richard, vos face-à-face avec Rafael Nadal font état de neuf victoires à zéro pour "Rafa". Mais ce n'est pas vrai, vous l'avez déjà battu une fois... Deux fois même ! Je l'ai battu une fois en Challenger et une fois aux Petits As à Tarbes ! C'était une victoire ! Cela compte, même si c'était il y a douze ans ! Donc, cela fait 9 à 2. Plus sérieusement Richard, Nadal sur terre battue en Espagne, cela ne va pas être super compliqué, c'est quasiment mission impossible... C'est vrai, c'est très difficile. Nadal, sur terre battue, en Coupe Davis, en Espagne, devant son public, avec une grosse chaleur, c'est le défi ultime pour un joueur de tennis ! C'est le match le plus dur qui puisse exister. Mais il revient tout juste de New York, il faut espérer qu'il connaisse un petit coup de fatigue. On va voir comment ça va se passer. Je vais essayer de faire un grand match, d'abréger les échanges, de me faire plaisir. D'un autre côté, quitte à prendre Nadal, autant le prendre maintenant, parce qu'il est un peu fatigué... Espérons qu'il soit fatigué, mais il a quand même une résistance hors du commun, c'est le moins que l'on puisse dire. On va voir comment il est demain (vendredi), mais je m'attends à ce qu'il soit en grande forme. Chaque fois que l'on pense qu'il est très fatigué, il est toujours là. Toujours. Donc je m'attends à un Nadal en grande forme. C'est quoi la plus grande difficulté, même face à un Nadal fatigué ? C'est le meilleur joueur de terre battue de tous les temps. Tout simplement. C'est un mur, c'est quelqu'un qui tape très fort, qui a un énorme coup droit, qui courre tout le temps. C'est cela qui rend la tâche compliquée. On le connaît tous. Cela fait longtemps qu'il est là. "Le meilleur joueur de tous les temps sur terre battue" Cela vous étonne de le voir jouer le premier jour ? Non, je m'y attendais. Franchement, avec lui, tout est possible. Il aurait même été capable de jouer aujourd'hui (jeudi) ! Je le connais depuis longtemps, il fait des trucs extraordinaires, donc je m'attendrais même à le voir jouer aujourd'hui. Dans le passé, il a même joué et gagné avec une fracture contre vous... Oui et je pense que ce n'était pas la seule fois qu'il a joué avec des blessures. Il a un physique hors du commun, il est très dur au mal. C'est tout simplement comme je le disais le meilleur joueur de tous les temps sur terre battue, un grand champion ! Je vais essayer demain de faire un très gros mach pour l'embêter. Vous êtes mené neuf à zéro contre Nadal. C'est difficile de se libérer quand on joue contre lui, de jouer son meilleur tennis ? C'est difficile parce qu'il te repousse loin de la ligne de fond, il a un coup droit qui gicle sur le revers, donc c'est toujours très difficile à jouer. Je n'ai rien à perdre. Aucun des joueurs de l'équipe n'est favori quand il doit jouer contre Nadal. Je vais essayer de faire un grand match et d'oublier que j'ai Nadal en face de moi. Il faut faire comme Djokovic, cela paraît simple... Il faut faire comme Djokovic ! Ce sont les deux meilleurs du moment. C'est clair qu'il est incroyable lui aussi. On va donc essayer de faire du Djokovic ! Sur quoi allez-vous vous appuyer en entrant sur le terrain pour vous dire que vous pouvez le faire ? Je vais tout simplement essayer de faire le maximum de ce que je peux. Bien servir, avancer dans le court, en espérant qu'il soit un peu touché. On va voir comment ça va se passer. Cela va être un match extrêmement difficile, surtout le jouer sur terre battue, chez lui en Espagne. J'y vais en n'ayant aucune pression. Je n'ai rien à perdre contre lui. "Je n'aurai rien à perdre" Il faut y arriver, mais la clé ne serait-elle pas de faire durer le match, le plus longtemps possible, le faire jouer ? Non au contraire, car plus le match va avancer et mieux il sera. Apres quatre heures de match, je pense qu'il sera meilleur qu'après deux heures. Il n'y a pas un joueur aujourd'hui qui peut dire qu'il faut faire durer contre Nadal. C'est tout simplement impossible de dire ça, car à part Djokovic aujourd'hui, on sait qu'il est plus fort que les autres. Même s'il revient tout juste de New York ? On verra bien comment ça va se passer. J'espère qu'il sera un peu fatigué, mais je pense qu'il sera en pleine forme. Il a beaucoup d'expérience. S'il n'était pas en pleine forme, il ne serait pas sur le court demain. Donc je m'attends à un Nadal à 100 %. La chaleur peut-elle avoir une incidence ? C'est toujours plus difficile. Sur terre battue, ça va monter plus haut, son lift va être plus percutant. C'est toujours très dur de jouer à plus de 35°, surtout à midi, mais encore une fois, je n'aurai rien à perdre demain. Craignez-vous l'ambiance, les arènes remplies ? Ce sera beaucoup de plaisir pour moi, beaucoup d'excitation de jouer un grand joueur comme ça. C'est sûr que Nadal c'est une grand star en Espagne. On le mesure tous les jours ici. L'ambiance va être survoltée, il va y avoir beaucoup de supporters. Comme je l'ai dit, je vais essayer de faire un grand match, il n'y pas de pression particulière.