Gasquet n'enchaîne pas

  • A
  • A
Gasquet n'enchaîne pas
@ Reuters
Partagez sur :

TENNIS - En finale du tournoi de Gstaad, Richard Gasquet est tombé face à Nicolas Almagro.

TENNIS - En finale du tournoi de Gstaad, Richard Gasquet est tombé face à Nicolas Almagro. Il y a deux mois de cela, Richard Gasquet triomphait à l'Open de Nice Côte d'Azur, tombeur de Fernando Verdasco au terme d'un marathon qui sans doute lui aura coûté à l'heure de défier Andy Murray au premier tour des Internationaux de France. A l'époque, le Biterrois, déjà finaliste en début d'année à Sydney, signait là son grand retour sur le devant de la scène, trois ans après son dernier trophée ATP décroché à Bombay. Une renaissance qu'il a bien failli confirmer cette semaine à Gstaad. Sacré sur ces mêmes courts suisses en 2006, Richard Gasquet a simplement manqué son dernier rendez-vous helvétique, ce dimanche, dominé par un Nicolas Almagro qui l'avait déjà dompté un peu plus tôt dans la saison, en huitième de finale du tournoi d'Acapulco. Et si la confrontation d'alors avait été longtemps indécise, conclue sur le score de 3-6, 7-5, 7-6, cette fois, il n'y a pas eu match entre le Français et l'Espagnol, le second l'ayant emporté sur la marque sèche de 7-5, 6-1. Manifestement en délicatesse avec ce dos qui déjà l'avait contraint à écourter sa saison sur gazon il y a quelques semaines, l'actuel n°6 tricolore, 47e joueur mondial, n'a jamais pu imposer sa griffe sur sa mise en jeu, trop souvent limitée en première instance à quelques 130 km/h. Un handicap fatal face à un adversaire du calibre de Nicolas Almagro, lequel aura forcé le Biterrois à sauver une balle de set à 5-3 dans le premier set, dans la foulée de son premier break, avant de clore cet acte initial à la faveur d'un second break (7-5). La deuxième manche aura ensuite tourné à la formalité pour le Murcien, malgré un premier jeu de service signé blanc par le Français. Trois breaks plus tard, Nicolas Almagro s'adjuge le septième titre de sa carrière, le deuxième cette année après sa victoire à Bastad il y a quinze jours. Autant de succès obtenus sur la surface ocre. Un cap que Richard Gasquet ne devrait pas tarder à atteindre pour peu qu'il en finisse avec ses soucis physiques.