Gasquet-Monfils vers un quart

  • A
  • A
Gasquet-Monfils vers un quart
@ Reuters
Partagez sur :

US OPEN - Richard Gasquet et Gaël Monfils se rencontreront en 8e de finale.

US OPEN - Richard Gasquet et Gaël Monfils se rencontreront en 8e de finale. Il y aura un Français en quarts de finale de l'US Open, et pas n'importe lequel puisque soit Richard Gasquet, soit Gaël Monfils poursuivra sa route jusqu'aux portes du dernier carré. Malgré le logique écrémage de vendredi, qui avait vu les éliminations de Benneteau, Chardy, Paire, Mannarino et Serra chez les hommes, ainsi que de Razzano chez les femmes, le tennis tricolore continue sur une jolie lancée avec ce duel Gasquet-Monfils très prometteur, qui se tiendra lundi. Gaël Monfils arrivera peut-être un peu moins frais que le Biterrois, ayant dû concéder un set à Janko Tipsarevic pour finalement s'imposer en quatre manches (7-6, 6-7, 6-2, 6-4). Parfois nerveux, le Français n'a pas non plus éliminé n'importe qui sur ce troisième tour, puisque le Serbe avait sorti sur ses terres Roddick, tête de série n°9, au tour précédent. Alors que Tipsarevic semblait au bord de l'abandon au moment de lâcher son break d'avance à la fin du deuxième set, qu'il gagnera finalement, le Français a tout de même dû batailler plus de 3h40'. Dix ans plus tard... De son côté, Richard Gasquet a enchaîné sa troisième victoire en trois sets secs. Après ses premiers succès déjà autoritaires devant Greul et Davydenko, le 38e joueur mondial a dominé le Sud-Africain avec un peu plus de difficulté (6-4, 7-6, 7-5), mais toujours nanti d'une assurance et de quelques coups bien sentis qui traduisent sa forme quasi optimale. Même si Anderson a disposé de quelques occasions de break à certains moments de la partie, le joueur tricolore est resté parfaitement serein. Nul doute que Gasquet devra toutefois hausser son niveau de jeu s'il compte venir à bout aussi aisément de son camarade Monfils, même si le premier nommé semble tenir la corde au moment de désigner le favori de cette future confrontation. Quelle que soit l'identité du quart-finaliste - qui ne sera pas Paul-Henri Mathieu logiquement vaincu par Roger Federer (6-4, 6-3, 6-3), ni Arnaud Clément qui s'est bien accroché face à Mardy Fish (4-6, 6-3, 6-4, 1-6, 6-3) - il comblera en tout cas un manque long de dix ans sur les courts de Flushing Meadows. Aucun Français n'a en effet atteint ce stade de la compétition à l'US Open depuis 2000, année où Arnaud Clément était tombé sur Lleyton Hewitt.