Gasquet et Monfils à terre

  • A
  • A
Gasquet et Monfils à terre
@ Reuters
Partagez sur :

OPEN D'AUSTRALIE - Les deux Français, battus en trois sets, ont été éliminés dès le 3e tour.

Monfils passe à côté. Le n°1 français s'était sorti un peu cahin-caha de ces deux premiers tours. Mené deux sets à zéro par Thiemo de Bakker, il avait réussi à s'imposer en cinq sets. Mais cette fois, face à un Stanislas Wawrinka autrement plus consistant, la perte de la première manche a été rédhibitoire. Marqué par la perte de ce set - il a eu un break d'avance dans la manche puis un mini-break dans le jeu décisif -, il a ensuite totalement perdu le fil du match, multipliant les montées au filet sans conviction. Un match à oublier, perdu en trois sets (7-6[4], 6-2, 6-3), et une motivation à retrouver... A lire : Monfils emporté par la tornade

Gasquet, la marche était trop haute. Richard Gasquet ne reviendra pas en deuxième semaine. Le Biterrois a été sorti vendredi dès le troisième tour, et sans ménagement, par le Tchèque Tomas Berdych, vainqueur en trois sets secs (6-2, 7-6[2], 6-2). Face au 6e joueur mondial, finaliste du dernier Wimbledon, Gasquet a rapidement dû baisser pavillon après avoir pourtant réalisé le premier break de la partie. "J'avais envie de bien faire mais je n'ai pas le relâchement nécessaire pour mieux jouer", a-t-il reconnu. Toujours aussi incisif au service et puissant en coup droit, le Tchèque, qui devrait retrouver Fernando Verdasco en huitièmes, se place comme un réel outsider du tournoi. A lire : Gasquet s'arrête là

"Ce n'était pas fabuleux", reconnaît Gasquet :

Federer décompresse. Après avoir dû lutter cinq sets et plus de trois heures face à Gilles Simon au tour précédent, Roger Federer a connu un match beaucoup plus tranquille, vendredi, contre Xavier Malisse. Le tenant du titre a mis 1h45' pour dominer le Belge, balayé en trois sets (6-2, 6-3, 6-1). Face à un Federer autant en confiance, on souhaite bien du courage à son adversaire du prochain tour, que ce soit l'Espagnol Tommy Robredo, 52e à l’ATP, ou l'Ukrainien Sergiy Stakhovsky, 43e. A lire :Federer enchaîne bien

Djokovic sans combattre. Le duel 100% serbe entre Novak Djokovic et Viktor Troicki a tourné court. La tête de série n°29, qui avait amené le point décisif à la Serbie en finale de la Coupe Davis face à la France, a abandonné à l'issue du premier set, concédé 6-2, en raison de douleurs aux abdominaux. En huitièmes de finale, Djokovic affrontera l'Espagnol Nicolas Almagro.

Justine Henin (930x620)

© Reuters

Henin craque contre Kuznetsova. Dans le choc du troisième tour entre deux anciennes n°1 mondiales, la Russe Svetlana Kuztnetsova, aujourd'hui retombée au 26e rang, et la Belge Justine Henin, 13e, a tourné à l'avantage de la moins bien classée des deux. "Kuznets" s'est imposée en deux manches (6-4, 7-6[8]) et un peu plus de deux heures de jeu. Elle retrouvera en huitièmes l'Italienne Francesca Schiavone, tenante du titre à Roland-Garros.

Sharapova souffre, Wozniacki déroule. La Russe Maria Sharapova a souffert pour se qualifier, vendredi, face à l'Allemande Julia Georges (4-6, 6-4, 6-4). Caroline Wozniacki, elle, a connu moins de difficultés pour dominer la Slovaque Dominika Cibulkova en deux manches (6-4, 6-3). Les deux joueuses poursuivent leur parcours dans un tableau féminin où aucune favorite ne se dégage...