Gasquet et Llodra à la trappe

  • A
  • A
Gasquet et Llodra à la trappe
@ Reuters
Partagez sur :

TENNIS - Les deux Français ont perdu dès le premier tour d'Indian Wells.

TENNIS - Les deux Français ont perdu dès le premier tour d'Indian Wells. Paul-Henri Mathieu ne voulait surtout pas brûler les étapes. Bien, manifestement, lui en a pris. Enfin remis de sa pubalgie et d'une blessure au genou qui l'avaient contraint à ronger son frein en ce début de saison, le Strasbourgeois a renoué avec bonheur avec la compétition, cette nuit à Indian Wells, en remportant son tout premier match de l'année aux dépens de l'Allemand Benjamin Becker (6-3, 6-1). Ce au prix d'une prestation maîtrisée, témoins ces quatre balles de break écartée pour autant de converties... en quatre occasions. Le tout en 1h06. De quoi faire le plein de confiance avant de retrouver Feliciano Lopez au deuxième tour. Un deuxième tour auquel prendra également part Arnaud Clement, même si l'Aixois a connu plus de difficultés pour écarter l'Australien Peter Luczak. Trois sets (4-6, 6-3, 6-2) et pas moins de onze aces lui ont en effet été nécessaires pour s'offrir le droit de défier le Chypriote Marcos Baghdatis au prochain palier. Un privilège que n'auront pas Richard Gasquet et Michaël Llodra. Promis à un rendez-vous avec Gaël Monfils au tour suivant, le Biterrois a chuté d'entrée en Californie, surpris par l'Allemand Simon Greul (7-6, 7-6), un modeste adversaire qui ne comptait pourtant que deux victoires à son tableau de chasse jusqu'alors cette saison. Llodra rate Tsonga Michaël Llodra lui aussi avait en ligne de mire une confrontation franco-française, face à Jo-Wilfried Tsonga, mais a laissé passer sa chance. Abandonné par son service, rendu vulnérable par un pourcentage de premières balles médiocre (43%) et six fois concédé, le Parisien s'est avoué vaincu devant l'Australien Marinko Matosevic (6-3, 6-0), lequel n'avait encore jamais remporté le moindre match sur le circuit professionnel – hors qualifications. Un sérieux camouflet pour le récent lauréat du tournoi de Marseille. Deux sur quatre chez les messieurs, les Françaises ont fait mieux dans la nuit californienne, en franchissant à deux le deuxième palier, pour une seule éliminée. Récente quart de finaliste à l'Open d'Australie, la Russe Nadia Kirilenko a pris le meilleur sur Virginie Razzano (7-5, 6-3) certes, mais Marion Bartoli et Aravane Rezaï se sont chargées de laver l'affront. La première, tête de série n°11 à Indian Wells, a pour ce faire aisément disposé de la Slovène Polona Hercog (6-4, 6-2) et affrontera l'Américaine Jill Craybas au prochain tour. Quant à la seconde, invitée désormais à en découdre avec l'Italienne Francesca Schiavone (n°15), elle s'est débarrassée non sans mal – malgré 16 opportunités de break - de la Thaïlandaise Tamarine Tanasugarn (6-4, 7-5).