Gasquet a bien réagi

  • A
  • A
Gasquet a bien réagi
Partagez sur :

Richard Gasquet est bien entré dans son Masters 1 000 de Cincinnati, en éliminant avec autorité l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov (6-1, 7-6). Même si ce dernier, 22e joueur mondial, a livré une opposition solide dans le deuxième set, le Français a assumé son statut pour chasser la déception née de son huitième de finale perdu à Montréal face à Nicolas Almagro. Au prochain tour, Gasquet jouera Anderson ou Malisse.

Richard Gasquet est bien entré dans son Masters 1 000 de Cincinnati, en éliminant avec autorité l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov (6-1, 7-6). Même si ce dernier, 22e joueur mondial, a livré une opposition solide dans le deuxième set, le Français a assumé son statut pour chasser la déception née de son huitième de finale perdu à Montréal face à Nicolas Almagro. Au prochain tour, Gasquet jouera Anderson ou Malisse. Sa défaite à Montréal n'était pas encore tout à fait digérée. Vaincu par Nicolas Almagro en huitièmes de finale, un revers qui l'avait privé de retrouvailles avec son compatriote Jo-Wilfried Tsonga en quarts du tournoi canadien, Richard Gasquet devait chasser le doute. Pour ce faire, le meilleur moyen reste évidemment de gagner, ce que le Biterrois a réussi sans trop trembler face à Alexandr Dolgopolov. Une première manche très aisée, un deuxième set nettement plus accroché (6-1, 7-6), et le Français a pu se rassurer dans différentes situations de jeu face à un adverse aussi talentueux qu'irrégulier. Si pendant les 47 minutes du deuxième set, Gasquet a pu vraiment se tester et a dû sortir quelques revers gagnants dont il a le secret pour écarter son adversaire - tout de même 22e au classement ATP - il lui a fallu hausser son niveau de jeu et ne pas tomber dans le piège d'un Dolgopolov souvent difficile à suivre. Aussi bien pour ses supporters que pour ses adversaires... Malgré une balle de break sur le premier jeu du match, l'Ukrainien a complètement sombré lors de la première manche, s'inclinant 6-1 en 23 minutes seulement. Anderson ou Malisse au prochain tour Preuve de la faillite mentale du récent vainqueur du tournoi d'Umag, Gasquet a pu ficeler un double break grâce à un jeu blanc sur le service de son adversaire, lui permettant ainsi de mener 5-1 pour conclure tranquillement sur sa mise en jeu. Alors que le Français est à 80% de points gagnés derrière sa première balle, Dolgopolov est lui sous les 30%. Le nombre de fautes directes est encore plus édifiant: 18 pour l'Ukrainien, trois seulement du côté de Gasquet... Il a donc clairement fallu un set pour que le public de Cincinnati assiste à un véritable match. A 15-30, 4-3 pour Dolgopolov en plein coeur du deuxième set, l'élève de Ricardo Piatti est resté solide sur sa mise en jeu, alors qu'il venait tout juste de commettre une double faute. Auteur d'un premier mini-break à 3-2 en sa faveur dans le tie-break, Gasquet n'a plus lâché les rênes ensuite pour finalement remporter le jeu décisif 7-4. Au prochain tour, le Biterrois affrontera soit Kevin Anderson, soit Xavier Malisse. Bref, une rencontre largement à sa portée, avant de penser à franchir l'écueil des huitièmes de finale pour effacer définitivement le mauvais souvenir de la défaite face à Almagro. Ce pourrait bien être face à Mardy Fish.