Garde: "C'est une autre histoire"

  • A
  • A
Garde: "C'est une autre histoire"
Partagez sur :

Au lendemain de la victoire de l'OL contre Saint-Etienne, en Coupe de la Ligue, Rémi Garde a déjà la tête au prochain match des Gones, toujours face aux Verts, mais en championnat cette fois. Un deuxième derby que l'entraîneur lyonnais aborde "avec minutie, précaution et humilité". Car il n'oublie pas que le PSG, leader de Ligue 1, a déjà six points d'avance sur son équipe.

Au lendemain de la victoire de l'OL contre Saint-Etienne, en Coupe de la Ligue, Rémi Garde a déjà la tête au prochain match des Gones, toujours face aux Verts, mais en championnat cette fois. Un deuxième derby que l'entraîneur lyonnais aborde "avec minutie, précaution et humilité". Car il n'oublie pas que le PSG, leader de Ligue 1, a déjà six points d'avance sur son équipe. Rémi, comment prépare-t-on un deuxième derby en 72 heures ? Bien évidemment, il y a cette sensation d'avoir commencé à bien le préparer avec cette victoire mercredi, mais il faut aussi garder en tête que chaque match a sa propre histoire, que chaque derby est différent. Ce deuxième rendez-vous, on l'aborde donc avec minutie, précaution et humilité. Avec l'intention, aussi, de "tout mettre" (sic) pour l'emporter. Y'a-t-il une difficulté particulière tout de même ? L'erreur serait de penser qu'après ce succès en Coupe de la Ligue, le résultat de samedi coule de source. Naturellement, c'est un point de vue à modifier, parce que l'adversaire peut changer certaines choses au niveau du choix des joueurs, de son organisation... Voilà, ce n'est pas difficile, mais c'est à prendre à compte. Surtout que votre équipe, c'est notre impression, a besoin d'être un peu sous pression pour montrer son meilleur visage... Craigniez-vous dans ces conditions que cette victoire mercredi soit à double-tranchant ? Il y a une part de vérité dans cette analyse, c'est vrai... Après, l'équipe a prouvé qu'elle était aussi capable d'agir en gagnant plusieurs de ses matches à domicile en première période. Alors là, on change de compétition, c'est une autre histoire je le répète... On est tous très vigilants. En championnat en plus, les six points du retard sur Paris entrent peut-être déjà en ligne de compte, non ? Oui, parce que je crois qu'il faut toujours rester à courte distance du podium et là, on est peut-être au maximum... Ce match est donc également important dans le sens où il faut prendre les points à domicile. La défaite au stade de Gerland la saison passée (0-1), pour le 100ème derby de l'histoire, est-elle toujours dans les têtes ? Je n'y ai pas pensé particulièrement, mais c'est sûr que ce revers avait fait mal l'an dernier. L'équipe avait réalisé un très très bon match ce soir-là et le score avait été sévère. "Dans un derby, il y a toujours un peu de tensions..." Paradoxalement, ce faux-pas peut-il être une "chance" pour l'OL dans la préparation de sa rencontre, aiguiser sa détermination par exemple ? Cela peut être un ingrédient, mais parmi d'autres... Vous savez, je pense qu'il y a suffisamment de tensions naturelles autour de ce match pour trouver d'autres axes de motivation. On ne va pas oublier de se focaliser sur le jeu non plus. Le jeu, c'est important pour gagner des matches. Pour en revenir à mercredi, on exagère si l'on vous dit que, pour la première fois cette saison, l'OL a su être performant en étant soumis à du turn-over ? En tout cas, c'est un constat et il est relativement encourageant pour moi. Après, et contrairement à Brest (défaite avec pas mal de jeunes titularisés), le turn-over a aussi été effectué avec des joueurs d'expérience cette fois... Mais bon, dans une série de matches comme celle à laquelle on est confronté aujourd'hui, cela offre des solutions. Parmi celles-ci, il y a Cris peut-être... Qu'avez-vous pensé de sa prestation à Geoffroy-Guichard ? Il a apporté de l'impact dans les duels, son expérience aussi, soit pour rassurer l'équipe, soit pour la booster à certains moments... Pour moi, et par rapport à sa période d'inactivité, on a vu du très bon Cris. Après Saint-Etienne samedi, il y aura le Real Madrid mercredi... Peut-il enchaîner trois titularisations en huit jours ? Ce n'est pas impossible... Vous avez très peu de temps à attendre pour le savoir... J'ai eu une discussion avec lui ce matin (jeudi), je réfléchis. Mercredi, il y a eu certains moments de nervosité pendant la soirée, notamment lors du penalty de Bastos... Vous attendez-vous à des excès de tensions ce week-end ? Non, je n'ai pas de crainte à ce sujet. Bon, dans un derby, il y a toujours un peu de tensions et, mercredi évidemment, il ne fallait pas que ça aille plus loin. Là, on sera à domicile, avec les supporters derrière nous.... J'espère beaucoup d'animations mais sans débordement. Il y aura le match retour des bancs de touche aussi, n'est-ce pas ? S'il n'y avait eu que des échanges avec des invectives mercredi, bien sûr, cela aurait été embêtant; mais il y a eu des échanges très courtois aussi. Bon, je crois que sur les deux bancs, il y a des gens passionnés, qui vivent le match, qui ont le droit de s'exprimer.... Le quatrième arbitre est peut-être là pour arbitrer les bancs de touche; c'est le derby !