Garcia, persona non grata à Lille ?

  • A
  • A
Garcia, persona non grata à Lille ?
Partagez sur :

Coup de tonnerre à Lille ! Rudi Garcia a été évincé de son poste d'entraîneur selon la presse locale de ce mardi. Après avoir mené ses troupes vers une qualification en Ligue Europa cette saison, l'ancien technicien manceau, moins d'un an après son arrivée au sein du club nordiste, aurait fait les frais d'une personnalité semble-t-il trop affirmée au goût des dirigeants et de certains joueurs. Le Guen est cité comme son possible successeur.

Coup de tonnerre à Lille ! Rudi Garcia a été évincé de son poste d'entraîneur selon la presse locale de ce mardi. Après avoir mené ses troupes vers une qualification en Ligue Europa cette saison, l'ancien technicien manceau, moins d'un an après son arrivée au sein du club nordiste, aurait fait les frais, d'une personnalité semble-t-il trop affirmée au goût des dirigeants et de certains joueurs. Le Guen est cité comme son possible successeur.Un petit tour et puis s'en va ? Le départ de Rudi Garcia de Lille, s'il venait à être confirmé, constitue une surprise tant le bilan de l'ancien entraîneur est plus qu'honorable. Débarqué au Losc l'été dernier avec la délicate mission de prendre la relève de Claude Puel, qui a tant fait pour le club de Michel Seydoux, Rudi Garcia aura réussi ce challenge primé par une cinquième place en Ligue 1, synonyme de qualification pour la nouvelle Ligue Europa.Mais lorsque l'on s'immisce dans la coulisse du club nordiste, on comprend alors un peu mieux pourquoi les dirigeants lillois ont tenu à se séparer de l'un de leurs anciens joueurs. Que ce soit L'Equipe, dans son édition de mardi, ou La Voix des Sports, un peu plus tard sur son site Internet, les explications avancées tournent autour du même thème: la personnalité de Rudi Garcia.Le Guen comme successeurGarcia ne présenterait pas d'abord le profil du club, se servant des Dogues comme un tremplin pour sa carrière en négligeant de puiser dans le centre de formation, au contraire de Claude Puel qui s'était inscrit dans une vision à long terme. Il serait ensuite reproché au coach du Losc de s'être mis à dos une partie du vestiaire et de ne pas entretenir de bonnes relations avec Xavier Thuilot, le directeur général du club. A moins que ce soit le contraire... On dit également qu'il ne s'entendait pas avec le responsable du centre de formation, Jean-Claude Vandame, et Pascal Planque, ex-figure emblématique de Lille lorsqu'il était joueur et actuellement entraîneur de l'équipe CFA.Si l'on rajoute que l'adjoint de Garcia, Frédéric Bompard, affichait les mêmes attitudes, on comprend plus aisément le choix du Losc qui avait laisser planer l'ombre d'un mystère lundi soir. Dans un communiqué, on apprenait que la conférence de presse prévue ce mardi avait était annulée pour "un évènement imprévu dans le calendrier." On attend en tout cas impatiemment le prochain rendez-vous avec les medias. Pour connaître le nom du futur entraîneur ? A ce sujet, le nom de Paul Le Guen a été évoqué. Décidément, cette valse des entraîneurs n'en finit plus.