Gallas vers les Spurs

  • A
  • A
Gallas vers les Spurs
@ Reuters
Partagez sur :

TRANSFERTS - Le transfert de Williams Gallas vers Tottenham est tout proche.

TRANSFERTS - Le transfert de Williams Gallas vers Tottenham est tout proche. Libre de tout engagement avec son club d'Arsenal, qu'il avait rejoint lors de la saison 2006-2007 en provenance de Chelsea, William Gallas s'engage avec un autre club de la capitale anglaise: Tottenham. C'est le manager du club, Harry Redknapp lui-même qui en a fait l'annonce vendredi lors d'une conférence de presse organisée au camp d'entraînement du club: "Il passera la visite médicale un peu plus tard et, si tout va bien, il deviendra aujourd'hui (vendredi, ndlr) un joueur des Spurs", a déclaré Redknapp à la presse. Sans club depuis la fin de saison dernière, le défenseur international tricolore a été annoncé par la presse un peu partout en Europe et notamment au Paris Saint-Germain et au Panathinaïkos. Qu'il s'agisse du défi sportif ou du salaire, toujours est-il que ni le club parisien, ni le club athénien n'ont été en mesure de le séduire. En revanche, pour les dirigeants londoniens, "son salaire n'est pas un problème. Il n'est pas du tout exigeant. Ses proches ont appelé et nous en avons discuté", témoigne Redknapp. Selon la chaîne anglaise Sky Sports, le salaire de l'ex-Gunner avoisinerait les 400.000 euros mensuels (97.000 euros par semaine très exactement) tout de même. Si les Tottenham Hotspurs se déplacent à Stoke City ce samedi, William Gallas devrait faire son apparition sous le maillot blanc à l'occasion du match retour des barrages de la Ligue des champions contre les Young Boys de Berne mercredi (match perdu 3 buts à 2 en Suisse). Mais, c'est bien la date du 21 novembre 2010 que les supporters ont d'ores et déjà coché sur leurs agendas. Celle-ci correspond au "North London Derby", toujours très tendu entre Arsenal et Tottenham. Disputé dans l'Emirates Stadium, l'ex-Gunner risque bien d'y être conspué. Mais après tout, il a signé en parfaite connaissance de cause. A lui d'assumer...