Gallas, un an à Tottenham

  • A
  • A
Gallas, un an à Tottenham
@ Reuters
Partagez sur :

Après Chelsea et Arsenal, il portera cette saison le maillot d'une troisième équipe londonienne.

Après Chelsea et Arsenal, il portera cette saison le maillot d'une troisième équipe londonienne. "Il n'a jamais exigé beaucoup d'argent. Son salaire est plus que raisonnable." C'est par ces mots que Harry Redknapp, manager de Tottenham, a commenté la signature dimanche pour un an de William Gallas dans le club londonien. Après Chelsea (2001-06) et Arsenal (2006-10), l'international français (84 sélections) a donc choisi une forme de stabilité en s'engageant en faveur d'une troisième équipe londonienne, dans les rangs de laquelle il pourrait rapidement faire ses débuts, puisque les Spurs ont deux rendez-vous cette semaine, le tour préliminaire retour de Ligue des champions face aux Young Boys de Berne (défaite 3-2 à l'aller après avoir été menés 3-0) mercredi, la réception de Wigan pour le compte de la 3e journée de Premier League samedi. Libre de tout contrat depuis l'expiration de son bail à Arsenal en juin dernier, club avec lequel il n'est pas parvenu à s'entendre pour une prolongation, l'ancien pensionnaire du centre de formation de Caen ne manquait pas de propositions, convoité notamment par un Panathinaïkos devenu très francophile (Cissé, Govou, Boumsong) et le PSG, qui n'avait cependant pas les moyens financiers de payer le salaire du joueur. Car si Harry Redknapp estime que l'intéressé a consenti des sacrifices pour s'engager avec Tottenham, la presse britannique parle tout de même d'un salaire mensuel proche de 400.000 euros, pas à la portée de n'importe quel club, surtout français. Les Spurs, ennemis londoniens jurés d'une équipe d'Arsenal qu'ils affronteront le 21 novembre prochain à l'Emirates Stadium (on peut imaginer que Gallas y recevra un accueil houleux, lui qui a parfois eu des relations compliquées avec ses partenaires), ont donc raflé la mise, reste à savoir si Gallas, qui sort d'une saison mitigée avec les Gunners, va leur donner satisfaction. Harry Redknapp en est en tout cas persuadé, confiant sur le site de la BBC: "Il n'est pas le premier joueur à aller d'Arsenal à Tottenham ou de Tottenham à Arsenal. Ça arrive tout le temps. C'est un grand garçon, j'ai vraiment été impressionné par lui. Il va permettre à Tottenham de progresser, c'est tout ce qui me préoccupe."