Gallas a convaincu

  • A
  • A
Gallas a convaincu
Partagez sur :

Plus que sceptiques avant son arrivée à Tottenham en provenance du voisin honni Arsenal, les supporters des Spurs semblent en passe d'adopter William Gallas, alors qu'Harry Redknapp, qui en a fait un de ses hommes de base, veut absolument prolonger le défenseur français, qu'il juge "absolument incroyable". Le Guadeloupéen devrait de nouveau être titulaire à Fulham dimanche, en 16e de finale de la FA Cup.

Plus que sceptiques avant son arrivée à Tottenham en provenance du voisin honni Arsenal, les supporters des Spurs semblent en passe d'adopter William Gallas, alors qu'Harry Redknapp, qui en a fait un de ses hommes de base, veut absolument prolonger le défenseur français, qu'il juge "absolument incroyable". Le Guadeloupéen devrait de nouveau être titulaire à Fulham dimanche, en 16e de finale de la FA Cup. Personnage haut en couleurs du football anglais, Harry Redknapp n'est pas vraiment homme à soupeser le moindre de ses propos, et il est encore moins adepte de la langue de bois. Alors quand il s'exprime sur le cas William Gallas, et plus particulièrement sur l'accueil pour le moins glacial que lui ont réservé les supporters de Tottenham lors de son arrivée à White Hart Lane, "Harry le magicien" ne prend pas vraiment de gants. "Je pense que les fans l'auraient plus apprécié s'il avait été l'éventreur du Yorkshire (tueur en série ayant sévi dans le Nord de l'Angleterre à la fin des années 70, ndlr), avoue ironiquement l'entraîneur des Spurs. Je sais qu'il a vraiment commis quelques crimes et que c'était terrible, mais on l'a pardonné pour tout ça aujourd'hui..." Mais quel crime odieux celui que Raymond Domenech surnommait "le boudeur" a-t-il donc pu bien commettre ? En fin de contrat à Arsenal, il a tout simplement parcouru les quelques kilomètres qui séparent l'antre des Gunners de celle de Tottenham, les deux voisins du Nord de Londres qui se haïssent cordialement depuis des décennies. Une acrimonie qui a empêché les supporters des Lillywhites d'apprécier à leur juste valeur les performances du défenseur central de 33 ans selon son nouvel entraîneur. "William est absolument incroyable depuis son arrivée, déclare ainsi Redknapp. Pour moi, il est vraiment une classe au-dessus. Mais je pense que les gens n'aiment pas reconnaître ses qualités, dire qu'il a fait du bon boulot, et pourtant, c'est ce qu'il fait !" Avec déjà 19 matches joués pour les Spurs, le Guadeloupéen doit encore prendre part à 11 rencontres pour voir son contrat d'un an automatiquement prolongé. Un objectif dans les cordes de celui qui était, lors du dernier match face à Arsenal et toujours d'après son coach, "le meilleur joueur présent sur le terrain". Et alors que Ledley King, l'habituel titulaire, est presque éternellement blessé, William Gallas forme en tout cas une solide charnière aux côtés de Michael Dawson, au sein d'une équipe attendue au tournant dimanche en FA Cup, à Craven Cottage. Un nouveau derby londonien face à Fulham qui peut permettre à Tottenham de redémarrer, après une défaite et deux nuls d'affilée en Premier League qui ont quelque peu refroidi les ardeurs de leurs fans. Le mois de février, avec un double affrontement face au Milan en Ligue des champions et la réception d'Arsenal en championnat, devrait toutefois permettre de les réchauffer.