Furyk déjà en embuscade

  • A
  • A
Furyk déjà en embuscade
Partagez sur :

Lauréat de la FedExCup la saison dernière après avoir notamment remporté la grande finale de la saison, Jim Furyk a bien attaqué l'année 2011, rendant jeudi à Hawaii, théâtre du traditionnel Tournoi des Champions qui ouvre la saison, une carte de 68 (-5) pour pointer au quatrième rang à l'issue du premier tour, à deux coups seulement des premiers leaders, l'Américain Jonathan Byrd et le Suédois Car Pettersson.

Lauréat de la FedExCup la saison dernière après avoir notamment remporté la grande finale de la saison, Jim Furyk a bien attaqué l'année 2011, rendant jeudi à Hawaii, théâtre du traditionnel Tournoi des Champions qui ouvre la saison, une carte de 68 (-5) pour pointer au quatrième rang à l'issue du premier tour, à deux coups seulement des premiers leaders, l'Américain Jonathan Byrd et le Suédois Car Pettersson. «Hello Carol, I'm depending on you.» Comme le chantaient les Gladiators, Jim Furyk, abandonné à la dernière minute par Geoff Olgilvy, le double tenant du titre contraint de renoncer en raison d'une blessure à une main, s'en est remis à un Carroll, Scott en l'occurrence, un illustre anonyme qui n'est seulement que le professeur de golf du Plantation Course de Kapalua, théâtre cette semaine du Tournoi des Champions, pour affronter le parcours et ouvrir sa saison. Un compagnon un peu particulier, trouvé à la hâte pour compléter un champ réduit de 33 joueurs (tous les vainqueurs de la saison 2010 moins six golfeurs qui ont décliné l'invitation), qui n'a pas empêché le lauréat la saison dernière de la FedExCup (le classement du circuit américain) d'être performant. Avec une première carte de 68 (-5), l'Américain au swing si peu académique s'est hissé d'entrée dans le bon wagon, à la quatrième place à seulement deux coups des premiers leaders, l'Américain Jonathan Byrd et le Suédois Car Pettersson, eux-mêmes suivis à une longueur par un autre Américain, Ben Crane. Des trois vainqueurs européens de la Ryder Cup, l'Italien Francesco Molinari a pris le meilleur départ avec une carte de 69 (-4) soit respectivement un et deux coups de mieux que l'Anglais Ian Poulter et le Nord-Irlandais Graeme McDowell. Rappelons que ce tournoi d'ouverture fait face aux absences du n°1 mondial, l'Anglais Lee Westwood, mais aussi de deux de ses plus proches concurrents, l'Allemand Martin Kaymer et l'Américain Phil Mickelson, respectivement numéros 3 et 4 mondial, du Sud-Africain Louis Oosthuizen, qui n'est autre que le lauréat du British Open l'été dernier, ou encore de Tiger Woods, ce dernier n'étant pas convié, faute de s'être imposé en 2010 sur le circuit. Le Top 10 à l'issue du premier tour: 1. Jonathan Byrd (USA) -7 (66) 1. Carl Pettersson (SWE) -7 (66) 3. Ben Crane (USA) -6 (67) 4. Bill Haas (USA) -5 (68) 4. Charley Hoffman (USA) -5 (68) 4. Jim Furyk (USA) -5 (68) 7. Robert Garrigus (USA) -4 (69) 7. Stuart Appleby (AUS) -4 (69) 7. Anthony Kim (USA) -4 69) 7. Francesco Molinari (ITA) -4 (69) 7. Steve Stricker (USA) -4 (69) 7. Matt Kuchar (USA) -4 (69) LE CLASSEMENT COMPLET du TOURNOI des CHAMPIONS