Friedrich impressionne à Berlin

  • A
  • A
Friedrich impressionne à Berlin
Partagez sur :

Dimanche, lors de la première étape de la Golden League, Ariane Friedrich a franchi une barre à 2,06 m lors du concours de la hauteur à Berlin. L'Allemande a devancé sa plus sérieuse concurrente, la Croate Vlasic. A noter la MPM de Choge sur 1500 m et celle de Richards sur 400 m.

Dimanche, lors de la première étape de la Golden League, Ariane Friedrich a franchi une barre à 2,06 m lors du concours de la hauteur à Berlin. L'Allemande a devancé sa plus sérieuse concurrente, la Croate Vlasic. A noter la MPM de Choge sur 1500 m et celle de Richards sur 400 m.Dans moins de deux mois débuteront les Championnats du monde de Berlin sur la fameuse piste bleue et la première étape de la Golden League s'arrêtait justement ce dimanche dans l'enceinte de la capitale allemande. En ce 14 juin, le Stade olympique n'avait pas pu réunir les meilleurs de la planète, calendrier oblige.Malgré son statut, l'épreuve aux lingots d'or s'était donc vu priver en ouverture de quelques stars planétaires comme Usain Bolt ou Tyson Gay, pour ne citer qu'eux. Mais la réunion berlinoise n'en était pas pour autant qualifiée au rabais. Le concours de la hauteur féminine promettait un beau combat et on n'a pas été déçu. Blanka Vlasic, bien qu'ayant franchi 2,03 m, a dû s'incliner devant Ariane Friedrich qui a décollé à 2,06 m.Outre de battre la redoutable Croate, toujours aussi impressionnante de régularité à plus de 2 mètres, Friedrich, 25 ans, a signé un deuxième exploit en réalisant la troisième performance de tous les temps derrière celles des deux Bulgares, Kostadinova (2,09 m, record du monde) et Lyudmila Andonova (2,07 m).Le relais français se rassureD'autres meilleures performances mondiales de l'année ont été améliorées à Berlin à commencer par le 400 m féminin. Déjà détentrice du chrono de référence sur la distance (49"86), l'Américaine Sanya Richards a récidivé en 49"57. Même constat pour le 1 500 messieurs, avec Augustine Kiprono Choge: 3'29"47. Ladji Doucouré, lui, était passablement irrité par ce qu'il a produit en Allemagne sur 110m haies (13''73). " J'ai fait n'importe quoi, j'ai couru comme je le faisais en cadets , a-t-il déclaré au micro de Canal+ sport.Salim Sdiri, qui avait battu deux jours plus tôt le record de France (8,42 m), s'est contenté de 8 m et une cinquième place d'un concours réglé par le Sud-africain Odfrey Khotso Mokoena (8,33 m). De leur côté, les sprinteurs tricolores ont connu des fortunes diverses. En individuel, Martial Mbandjock (10"22) et Ronald Pognon (10"29), ont pris respectivement les sixième et septième places à l'issue d'un 100 m sans étoile et remporté par le sprinter d'Antigua-et-Barbuda, Daniel Bailey, en 10"03.En revanche, le relais 4x100 m messieurs, pour sa première sortie de la saison, a avant tout tenté de faire une course propre en assurant le passage des témoins. Mbandjock, Pognon, Ngom Priso et Lemaître dans le final, termineront sur une troisième place encourageante même si le chrono est loin de faire lever les foules (39"09). Les Françaises (Branco-Distel-Jacques-Sébastien-Louami) se sont ensuite contentées de la quatrième place (44"32).