Fournier: "Un problème de finition"

  • A
  • A
Fournier: "Un problème de finition"
Partagez sur :

Laurent Fournier aime le beau jeu et il veut que ça se voie. L'entraîneur auxerrois semble satisfait des premières prestations de son équipe avec tout de même un bémol d'envergure: le manque de réussite de ses attaquants. Lors de la 8e journée, dimanche à 17 heures, face à une équipe sochalienne blessée et revancharde après la fessée reçue contre Rennes (2-6), il demandera la plus grande rigueur à son équipe.

Laurent Fournier aime le beau jeu et il veut que ça se voie. L'entraîneur auxerrois semble satisfait des premières prestations de son équipe avec tout de même un bémol d'envergure: le manque de réussite de ses attaquants. Lors de la 8e journée, dimanche à 17 heures, face à une équipe sochalienne blessée et revancharde après la fessée reçue contre Rennes (2-6), il demandera la plus grande rigueur à son équipe. Quel regard portez-vous sur le début de saison d'Auxerre ? On a vécu un début de saison difficile, même si on est dans les clous. Il nous manque tout de même deux points perdus face à Caen à domicile, mais dans le jeu, on est performants, il ne nous reste plus qu'à les mettre au fond. Que pensez-vous du jeu de votre équipe ? On développe un jeu porté vers l'avant, on se procure beaucoup d'occasions, il reste ce problème de finition, en espérant que ça se résolve rapidement. Il manque encore un peu de confiance, mais c'est vrai que c'est difficile de marquer, on le voit pour toutes équipes. Il faut persévérer car avec le nombre d'occasions que l'on se procure, on va finir par les mettre au fond. C'est arrivé face à Ajaccio par exemple et malgré la satisfaction logique, vous appeliez à une certaine humilité ? Oui, car nous ne sommes pas arrivés du tout. Dans le foot, il faut de l'humilité, de la remise en question, on le voit bien à chaque match. Rien n'est acquis, et on doit évidemment travailler dans l'optique de la réception de Sochaux. Que pensez-vous du jeu développé par des Sochaliens capables du meilleur comme du pire ? J'en pense du bien, ils ont de bons joueurs et même dans le match de mercredi (perdu 6-2 face à Rennes), ils reviennent à 2-2 et prennent un but sur penalty. C'est une équipe joueuse avec de grosses individualités comme Martin, Boudebouz, Maîga... A nous de faire attention dans le jeu, de conserver la maîtrise, afin de continuer à produire du jeu. Après, je en doute pas de la qualité de Sochaux, ce qu'ils ont fait la saison dernière n'est pas anodin. "Une place dans les dix premiers" Le fait qu'ils aient pris une fessée contre Rennes vous incite-t-il à davantage de prudence ? Je suis très méfiant car on prend tous des claques et ensuite, on a forcément envie de gommer ça très vite. Ils vont être très motivés et vouloir se racheter, ce sera un match difficile. Il faudra que nous soyons très vigilants. Etes-vous satisfait de l'équilibre général de votre équipe ? Face à Lorient par exemple, en seconde période, on a joué haut alors que nous étions menés. Or, on sait que c'est difficile, vu le jeu pratiqué par Lorient. Pourtant, on s'est créé des occasions. A l'inverse, je n'ai pas aimé notre prestation contre Caen car il y avait trop d'espaces entre les lignes, c'était un attaque-défense. Il faudrait un mix entre les deux matches. Quelles sont vos ambitions après les premiers matches ? On a des qualités, de jeunes joueurs et des anciens, le groupe doit encore progresser, je sais qu'il faudra du temps. Si on trouve rapidement la clé pour mettre le ballon au fond, on peut jouer une place dans les dix premiers du classement.