Fourcade perd gros

  • A
  • A
Fourcade perd gros
Partagez sur :

En tête de l'individuel des Mondiaux avant le dernier tir ce mardi, Martin Fourcade a perdu toute chance de podium en commettant deux fautes sur cet ultime passage par le pas de tir de Khanti-Mansyisk. Le nouveau champion du monde de la poursuite termine 10e mais concède surtout de gros points à la Coupe du monde sur le Norvégien Tarjei Boe, vainqueur. Le globe de cristal s'éloigne...

En tête de l'individuel des Mondiaux avant le dernier tir ce mardi, Martin Fourcade a perdu toute chance de podium en commettant deux fautes sur cet ultime passage par le pas de tir de Khanti-Mansyisk. Le nouveau champion du monde de la poursuite termine 10e mais concède surtout de gros points à la Coupe du monde sur le Norvégien Tarjei Boe, vainqueur. Le globe de cristal s'éloigne... Une bombe à skis volant vers l'or... Et puis, patatras, deux balles perdues et une médaille qui s'échappe ! Comme sur la poursuite, Martin Fourcade semblait voler vers le podium des Mondiaux, le quatrième pour lui après le relais mixte (bronze), le sprint (argent) et la poursuite donc, celle l'ayant menée à un premier sacre mondial dimanche. En tête au pointage placé après les premiers et deuxièmes tirs, le Pyrénéen creuse encore le trou sur ses adversaires directs, les Norvégiens Svendsen et Boe en tête... Le dernier passage sur le pas de tir de Khanti Mansyisk change alors totalement la donne. A nouveau bien parti, après un 14/15 aux tirs, le Français craque, commettant deux fautes lors du deuxième en tir debout. Le Russe Maxim Maksimov, alors en embuscade à sept secondes de Fourcade, croit en profiter. Troisième des Mondiaux à Östersund en 2008 sur ce même format de l'individuel, le Russe explose pourtant sur les dernières boucles de fond, se classant 2e en perdant 40 secondes dans les derniers kilomètres sur le Norvégien Tarjei Boe. Premier titre individuel pour Boe Le chrono du leader de la Coupe du monde reste d'ailleurs intouchable pour ses compatriotes Svendsen (4e) et Bjoerndalen (6e) comme pour l'Autrichien Sumann (3e), troisième ou le Suédois Ferry (5e). Les autres Français, distancés à skis, terminent loin comme le champion olympique de la poursuite, Vincent Jay, 18e dans la lignée de Mondiaux délicats. Mais les plus gros regrets seront sûrement pour Martin Fourcade. Plus rapide à skis que tous ses adversaires, bouclant sa course en 50 minutes et 16 secondes, à 1 minute et 46 secondes du vainqueur mais avec trois pénalités d'une minute chacune, il concède 28 gros points sur Boe au classement général de la Coupe du monde. Avec près de cent unités de retard à quatre manches de la fin de la saison, un premier gros globe semble désormais très loin. Trop sans doute alors que le Norvégien de 22 ans, nouvelle star de la discipline, semble lancé pour suivre les traces de ses illustres prédécesseurs. Double médaillé de bronze jusque-là, et champion du monde lors du relais mixte, Boe remporte ce mardi sa première grande compétition internationale... Sans doute pas la dernière !