Fourcade joue placé

  • A
  • A
Fourcade joue placé
Partagez sur :

Vainqueur mercredi du 20 kilomètres individuel, en ouverture de la saison de Coupe de monde, Martin Fourcade s'est glissé à la quatrième place du sprint (10 kilomètres), ce vendredi, toujours à Östersund. Le Catalan se positionne ainsi en vue de la poursuite, dimanche, et conserve le dossard jaune de leader du classement général. A domicile, le Suédois Carl-Johan Bergman s'est imposé devant les Norvégiens Boe et Svendsen.

Vainqueur mercredi du 20 kilomètres individuel, en ouverture de la saison de Coupe de monde, Martin Fourcade s'est glissé à la quatrième place du sprint (10 kilomètres), ce vendredi, toujours à Östersund. Le Catalan se positionne ainsi en vue de la poursuite, dimanche, et conserve le dossard jaune de leader du classement général. A domicile, le Suédois Carl-Johan Bergman s'est imposé devant les Norvégiens Boe et Svendsen. Leur réaction était attendue. Ejectés du top 20 lors de l'individuel, en ouverture de la saison 2011-12, Tarjei Boe et Emil Hegle Svendsen ont remis les choses à l'endroit lors du sprint (10 kilomètres), couru ce vendredi à Östersund. Les deux Norvégiens, respectivement vainqueur et troisième de la dernière Coupe du monde, ont même cru pendant un moment s'offrir un doublé, mais c'était sans compter sur Carl-Johan Bergman. A domicile, le Suédois, parti avec le dossard 36, a réalisé un sans-faute au tir (comme Boe) pour venir décrocher le deuxième succès de sa carrière... près de six ans après sa victoire à Kontiolahti. Etonnant. Derrière ce trio scandinave, et notamment ses deux principaux rivaux pour cet hiver, Martin Fourcade a assuré. Brillant vainqueur mercredi de l'individuel, le Catalan doit se contenter de la 4e place. Parti très fort, le Français a dû courir après ses adversaires, à cause d'une faute lors du tir couché. Finalement, s'il a pu revenir à un dixième de Svendsen à la sortie du deuxième pas de tir, où le Norvégien a fauté à une reprise, Fourcade a légèrement peiné sur la fin, pour terminer à 3"4 du podium, et à 16"4 de Bergman. Malgré tout, cela lui permet de rester très bien placé en vue de la poursuite dimanche, et surtout de conserver le dossard jaune de leader de la Coupe du monde. Du côté des autres Français, Alexis Boeuf a montré qu'il était en pleine forme. Très rapide à skis, le Chambérien est parvenu à arracher une dix-septième place quasi miraculeuse, au vu de ses trois trous de pénalité. Lui aussi, avec 1'19" de retard sur Bergman, est en embuscade avant la poursuite. En revanche, Lois Habert (52e, +2'24"), Vincent Jay (54e, +2'25"), Simon Fourcade (59e, +2'31") et Florent Claude (71e, 2'52") n'en seront pas.