Fourcade hausse le ton

  • A
  • A
Fourcade hausse le ton
@ Reuters
Partagez sur :

BIATHLON - Martin Fourcade a remporté l'épreuve de poursuite de Coupe du monde à Oslo.

BIATHLON - Martin Fourcade a remporté l'épreuve de poursuite de Coupe du monde à Oslo. Si ce n'est pas Simon, c'est donc son frère. Lorsque Raphaël Poirée a pris sa retraite il y a trois ans, Simon Fourcade avait été désigné officieusement comme celui qui pourrait prendre le relais du plus Norvégien des biathlètes tricolores. Jusqu'aux JO de Vancouver, on peut dire que cette prévision tenait solidement le coup. Avant que le grand rendez-vous olympique ne débute, Simon occupait la tête du classement général. A Vancouver, les affaires ne se sont pas passées comme le licencié de Villard-de-Lans l'espérait avec comme meilleur résultat une sixième place en relais. L'honneur de la famille Fourcade fut tout de même sauf avec le bel argent récolté par Martin, de quatre ans le cadet de Simon, à l'occasion du départ en ligne le 21 février. Une médaille qui a, semble-t-il, servi de déclencheur pour celui dont le compteur de victoires sur le circuit s'est franchement accéléré ces derniers jours. Moins d'une semaine après son premier triomphe en Coupe du monde, la poursuite de Kontiolahti à l'issue de laquelle Vincent Jay termina sur la troisième marche du podium, Martin Fourcade a marqué les esprits à Oslo en trustant les deux premières épreuves. Jeudi, il remportait le sprint, 48 heures avant de confirmer idéalement samedi dans la poursuite. Malgré trois fautes au tir, il a bouclé les 12,5 km avec neuf secondes de marge sur l'Allemand Simon Schempp et 26 sur le Russe Ivan Tcherezov, victorieux du sprint 10 km à Kontiolahti une semaine plus tôt. Fourcade vient d'aligner cinq podiums consécutifs et ces trois victoires de rang viennent de lui ouvrir, à 21 ans, la porte réservée aux futurs grands du biathlon. En attendant, Martin Fourcade est revenu à 58 points d'Emil Egle Svendsen, le leader de la Coupe du monde. Le grand globe n'est peut-être plus très loin.