Fourcade en mode fusée

  • A
  • A
Fourcade en mode fusée
Partagez sur :

Et de deux ! Au lendemain d'une deuxième place à la photo finish en poursuite à Fort Kent, Martin Fourcade a réussi à s'imposer dans le mass start. Un succès acquis de fort belle manière puisque le Pyrénéen, en tête un long moment, a été contraint à une course-poursuite après avoir commis 2 fautes au 3e tir. Fourcade a ensuite été impérial à skis pour remonter son retard et déposer Sikora. Tarjei Boe complète le podium.

Et de deux ! Au lendemain d'une deuxième place à la photo finish en poursuite à Fort Kent, Martin Fourcade a réussi à s'imposer dans le mass start. Un succès acquis de fort belle manière puisque le Pyrénéen, en tête un long moment, a été contraint à une course-poursuite après avoir commis 2 fautes au 3e tir. Fourcade a ensuite été impérial à skis pour remonter son retard et déposer Sikora. Tarjei Boe complète le podium. De la frustration au bonheur. Le doublé à Fort Kent a tenu à un rien, un jeté de skis sur la ligne samedi face au Norvégien Emil Svenden... Forcément déçu de s'être ainsi fait coiffer au poteau lors de la poursuite, Martin Fourcade a pris les choses en mains dès les premiers mètres de ce mass start. En tête à l'issue des deux premiers tirs couchés, à la bagarre notamment avec Tarjei Boe, le leader de la Coupe du monde, Tomasz Sikora ou encore avec un Svendsen en embuscade, Fourcade va connaitre un petit passage à vide lors du premier tir debout. Une première cible manquée, puis une deuxième lors de la cinquième balle et la gagne paraissait alors bien lointaine... Deux tours de pénalité, la 12e place provisoire et 41 secondes de retard sur Bergman et Sikora. Un défi de taille car devant Svendsen 3e ou encore Boe 6e n'ont évidemment pas traîné. Mais il était dit que rien ne pourrait arrêter la fusée Fourcade. Le Français va en effet passer en mode poursuite pour revenir comme une bombe puisqu'en moins d'un tour, il a réussi à reprendre plus de 20 secondes aux leaders ! Un sans-faute au dernier tir plus tard et le voilà ressorti en 3e position. Andreas Birbacher croqué d'entrée, il ne restait plus que Tomasz Sikora. Les 14.5 secondes d'avance du Polonais n'ont pas pesé bien lourd et Fourcade l'a déposé quand il l'a voulu pour aller filer vers une deuxième victoire en mass start cette saison. Sikora (20 sur 20 aux tirs) conserve sa place de dauphin devant un Tarjei Boe qui perd quelques points dans l'optique du classement général de la Coupe du monde. Surtout, le Norvégien sait combien Martin Fourcade est en forme avant les Mondiaux, en mars à Khanty-Mansiysk en Russie.