Fourcade démarre fort

  • A
  • A
Fourcade démarre fort
Partagez sur :

Pour la première épreuve individuelle de ces championnats du monde, Martin Fourcade a empoché la médaille argent du sprint, samedi, à Khanty-Mansiysk, en Russie. Le cadet de la fratrie Fourcade remporte sa première médaille individuelle dans des Mondiaux, et se place parfaitement pour la poursuite de dimanche. Le titre revient à l'Allemand Arnd Peiffer, tandis que Tarjei Boe prend la troisième place.

Pour la première épreuve individuelle de ces championnats du monde, Martin Fourcade a empoché la médaille argent du sprint, samedi, à Khanty-Mansiysk, en Russie. Le cadet de la fratrie Fourcade remporte sa première médaille individuelle dans des Mondiaux, et se place parfaitement pour la poursuite de dimanche. Le titre revient à l'Allemand Arnd Peiffer, tandis que Tarjei Boe prend la troisième place. "On ne l'arrête plus". Signé Simon Fourcarde, le compliment devrait aller droit au coeur de Martin, le petit frère, médaillé d'argent du sprint (10km) des Mondiaux de Khanty-Mansiysk, samedi, en Russie. Un premier podium individuel dans des championnats du monde pour le grand espoir français du biathlon, qui le situe parfaitement pour la poursuite de dimanche. "Ma copine m'avait dit que le sprint n'était pas ma course", rigolait le natif de Céret, au micro d'Eurosport, après l'effort. Un pronostic que Martin Fourcade s'est donc évertué de faire mentir. "Ça avait mal commencé avec mes deux fautes au tir couché, mais j'ai trouvé les ressources pour revenir", explique le Tricolore, le plus efficace du plateau sur ses skis. "Je veux remercier les techniciens qui font un boulot dantesque. Aujourd'hui encore c'était compliqué, mais ils nous montrent qu'ils sont avec nous", souligne le biathlète, qui termine à douze secondes du vainqueur, Arnd Peiffer. L'Allemand remporte ainsi le premier titre de sa carrière, et sera donc en ligne de mire du Français durant toute la poursuite. Troisième sur le sprint, Tarjei Boe fera également partie de la lutte pour la médaille d'or. Le Norvégien termine bien loin devant Ole Einar Bjoerndalen. Situé au-delà de la 20e place, la légende nordique est absente d'un podium du sprint pour la première fois depuis les Mondiaux de Pokljuka, en 2001. Pour finir, Simon Fourcade termine à la 13e place et aura son mot à dire, dimanche.