Fink a transformé Hambourg

  • A
  • A
Fink a transformé Hambourg
Partagez sur :

Arrivé sur le banc de Hambourg en octobre dernier, en provenance de Bâle, pour redresser une situation particulièrement délicate, Thorsten Fink a parfaitement rempli sa mission. L'ancien défenseur du Bayern est en effet toujours invaincu après dix matches sur le banc du HSV. Pour prolonger cette série, son équipe devra éliminer le VfB Stuttgart mercredi en huitièmes de finale de la Coupe d'Allemagne.

Arrivé sur le banc de Hambourg en octobre dernier, en provenance de Bâle, pour redresser une situation particulièrement délicate, Thorsten Fink a parfaitement rempli sa mission. L'ancien défenseur du Bayern est en effet toujours invaincu après dix matches sur le banc du HSV. Pour prolonger cette série, son équipe devra éliminer le VfB Stuttgart mercredi en huitièmes de finale de la Coupe d'Allemagne. Alors que la première partie de la saison s'est achevée ce week-end outre-Rhin, certains clubs de Bundesliga ont rendez-vous avec leur coupe nationale cette semaine. C'est notamment le cas de Hambourg, qui se déplace sur la pelouse du VFB Stuttgart mercredi à l'occasion des huitièmes de finale de l'épreuve. Auteur d'un début de saison catastrophique sous les ordres de Michael Oenning, six défaites lors des huit premiers matches de la saison de Bundesliga, le HSV a depuis redressé la tête avec à sa tête Thorsten Fink. Nommé le 13 octobre dernier à la place de Rodolfo Esteban Cardoso, l'entraîneur adjoint qui assurait l'intérim, l'ancien joueur du Bayern Munich, débauché du banc du FC Bâle où il a fait des merveilles, a complètement inversé la dynamique. Sous ses ordres, le club du Nord de l'Allemagne reste en effet sur une série de dix matches sans la moindre défaite et a abandonné la dernière place du classement de Bundesliga pour remonter au treizième rang. Après deux nuls face à Mayence (0-0) et Augsburg (1-1), samedi, les hommes de Fink auront à coeur de renouer avec la victoire mardi face à Stuttgart pour valider ainsi leur billet pour les quarts de finale de la "Pokal". Ribéry et Robben décisifs pour le Bayern Battu sur sa pelouse par ce même HSV le 23 septembre dernier (1-2), le VfB, qui a terminé l'année à la huitième place du classement de Bundesliga, aura à coeur de prendre sa revanche. Mais les coéquipiers de Mathieu Delpierre et Johan Audel, tous deux blessés depuis de longs mois et qui n'ont pas encore participé au moindre match cette saison, n'ont remporté qu'un seul de leurs sept derniers matches. Champion d'automne, le Bayern Munich a souffert mais s'est qualifié pour terminer l'année en beauté. Menés à la pause par Bochum qui a ouvert le score par Federico (26e), les Bavarois ont renversé la situation en seconde période grâce à Kroos, auteur de l'égalisation (52e), et Robben, qui a inscrit le but de la qualification dans les dernières secondes du match sur un service de Franck Ribéry (90e). C'était encore pire pour Dortmund. Le champion d'Allemagne a eu recours aux tirs au but pour éliminer le Fortuna Düsseldorf, également pensionnaire de D2 (0-0, 5 t.à.b à 4). A noter également la qualification de l'équipe de Greuther Fuerth, pensionnaire de deuxième division allemande, qui a réussi la performance de s'imposer à Nuremberg (0-1) malgré une dernière petite demi-heure jouée en infériorité numérique.