Fin du rêve pour Robert

  • A
  • A
Fin du rêve pour Robert
@ Reuters
Partagez sur :

TENNIS - Robert s'est incliné en finale du tournoi de Johannesburg face à Lopez.

TENNIS - Robert s'est incliné en finale du tournoi de Johannesburg face à Lopez. Toutes les belles aventures ont une fin. Restait seulement à savoir quelle tournure Stéphane Robert allait donner à celle qu'il a vécue cette semaine à Johannesburg en Afrique du Sud. Pour la première fois de sa carrière en finale d'une épreuve du circuit ATP, le Français de 29 ans s'est logiquement incliné face à plus fort que lui. Feliciano Lopez n'a pas été surpris par le jeu tout en rupture du Montargois, s'appuyant notamment sur une excellente première balle. L'Espagnol, vainqueur en deux manches (7-5, 6-1), a décroché un deuxième sacre, six ans après celui obtenu à Vienne en 2004. Robert va désormais s'atteler à ce que ce coup d'éclat ne soit pas sans lendemain. 100e mondial avant d'entamer son beau parcours à Johannesburg, le protégé de Ronan Lafaix gagnera encore quelques places au classement publié ce lundi. Sa progression, si tardive soit-elle, est en tout cas rectiligne depuis un an. En 2009 à pareille époque, il pointait au-delà de la 300e place mondiale. A force d'écumer les Challengers et les Futures, Robert a grappillé et grappillé pour faire son entrée dans le Top 100 après l'Open d'Australie. Un rang qui va lui permettre de multiplier les épreuves ATP 250 et pourquoi pas en décrocher une avant de fêter ses trente ans en mai prochain. Sa première tentative a malheureusement échoué en Afrique du Sud, le Français n'a jamais été en mesure d'inquiéter Lopez, imperturbable sur son engagement. Avec 11 aces au total, l'Espagnol s'est appuyé sur son coup fort pour faire la différence. Robert, malgré son revers frappé à plat qui a fait tant de dégâts cette semaine, n'a pas trouvé la parade en retour de service puisqu'il ne s'est procuré aucune balle de break. Dans le bon tempo jusqu'à 6-5 dans la première manche, le Français a finalement craqué sur un coup du sort, une balle de Lopez freinée par la bande du filet qui offrait à l'Espagnol l'occasion de conclure le set. Une faute directe de Robert sur le point suivant lui facilitait la tâche (7-5). Le Madrilène, en confiance, déroulait ensuite pour rapidement mener 5-0 dans la deuxième manche, avant de boucler la rencontre sur son engagement (6-1).