Fernandez s'en va

  • A
  • A
Fernandez s'en va
Partagez sur :

Jean Fernandez a pris sa décision et quitte l'AJ Auxerre dont il était l'entraîneur depuis 2006. Courtisé notamment par Nancy et Lyon, l'ancien entraîneur de l'OM assure ne pas encore avoir choisi et se laisse quelques jours de réflexion. Quelques jours après un changement houleux de direction puis l'annonce du départ de son capitaine Benoit Pedretti, Auxerre se cherche un nouveau technicien...

Jean Fernandez a pris sa décision et quitte l'AJ Auxerre dont il était l'entraîneur depuis 2006. Courtisé notamment par Nancy et Lyon, l'ancien entraîneur de l'OM assure ne pas encore avoir choisi et se laisse quelques jours de réflexion. Quelques jours après un changement houleux de direction puis l'annonce du départ de son capitaine Benoit Pedretti, Auxerre se cherche un nouveau technicien... "J'ai pris ma décision mercredi soir", assure Jean Fernandez ce jeudi dans un court entretien accordé à L'Yonne Républicaine. "J'ai décidé de partir et de tourner la page AJA", y explique l'entraîneur, arrivé en 2006 au club. L'ancien coach de Lille, Sochaux, Metz ou encore Marseille ne donne pas réellement de raisons mais avoue avoir eu des doutes: "Ce choix a été difficile, j'ai beaucoup hésité, parce qu'on n'efface pas cinq ans de sa vie comme ça. Ma réflexion s'est faite en deux étapes: 1. décider de rester ou de partir. Ça a été un dilemme, mais j'ai choisi de partir. 2. signer où ? Je n'ai pas décidé, je me donne encore deux ou trois jours de réflexion." Courtisé par Nancy, confronté au départ de Pablo Correa, Jean Fernandez serait également suivi par l'Olympique Lyonnais. Claude Puel y dispose encore d'un an de contrat mais ne devrait pas l'honorer, son départ n'étant plus qu'un secret de polichinelle dans le Rhône. Et le désormais ex-entraîneur de l'AJA tient la corde puisqu'il serait même l'une des priorités de Jean-Michel Aulas. Le président lyonnais doit rencontrer Claude Puel dans les prochains jours selon un communiqué de l'OL du 31 mai. L'officialisation de la nouvelle politique sportive du troisième de Ligue 1 devrait suivre. Cinq fois dans les dix premiers Fernandez parti, Bourgoin de retour, l'AJA va donc devoir s'activer et retrouver un peu de sérénité. En coulisses, le nom d'Elie Baup a déjà circulé. Il ne sera de toute façon pas évident de remplacer Fernandez, l'ancien Marseillais laissant un bon bilan malgré des critiques sur le jeu déployé ou le recrutement de certains joueurs. Décrié par des branches de supporters après une saison certes terminée à la 9e place mais qui a vu le club bourguignon se sauver qu'à l'issue de la dernière journée, le meilleur entraîneur de Ligue 1 en 2009-2010 (trophées UNFP) a souffert cette saison au sein d'un effectif trop juste pour jouer sur plusieurs tableaux. De ses cinq ans au club, la qualification pour la Ligue des champions l'an passé, après un formidable tour de barrages contre le Zenith Saint-Petersbourg, sera sans nul doute le point le plus marquant. Avec lui, Auxerre aura terminé cinq des six dernière saisons dans la première partie de tableau de la L1... Un bilan plus qu'honorable que son successeur aura la lourde tâche de poursuivre. Reste à en connaitre le nom ainsi que le nouveau défi de Jean Fernandez.